RMC Sport

Portugal-Allemagne: pourquoi Gosens n'a pas demandé le maillot de Ronaldo

Robin Gosens n’a pas souhaité échanger son maillot avec Cristiano Ronaldo à l’issue de la victoire de l’Allemagne contre le Portugal à l’Euro (4-2). Une décision née d’un précédent entre les deux hommes datant de 2019.

Dans l’œil du cyclone après son violent coup de genou qui a mis Benjamin Pavard KO lors du duel contre la France, Robin Gosens fait taire ses détracteurs après la victoire de l’Allemagne contre le Portugal (4-2) lors de la phase de poules de l’Euro. Impliqué sur tous les buts de la Mannschaft, le latéral gauche allemand a finalement été élu meilleur joueur de la rencontre par l’UEFA.

Désormais sous le feu des projecteurs de l’autre côté du Rhin, le défenseur de 26 ans aurait également pu profiter de cet affrontement face à la Seleçao das Quinas pour récupérer le maillot de Cristiano Ronaldo.

>> Euro: les infos en diect

Gosens: "Je voulais profiter de la victoire"

Robin Gosens avait regretté le comportement de la star portugaise après un match de Coupe d’Italie de la Juventus par l’Atalanta Bergame datant de janvier 2019. L’Allemand était alors allé voir l’attaquant bianconero pour le traditionnel échange de maillot mais avait été éconduit. Après avoir volé la vedette à la star portugaise ce samedi à l’Euro, le défenseur de la Dea n’a pas souhaité renouveler sa tentative et s’en est expliqué lors de son passage face à la presse.

"Je n’ai pas demandé le maillot de Cristiano Ronaldo, je voulais profiter de la victoire, a lancé le latéral gauche allemand auprès de Sky Sport Italia. Nous savions que nous devions gagner, parce que si nous perdions, ce serait difficile pour la qualification. Nous avons essayé de tout donner en attaque et en défense. Je suis très heureux."

Gosens s’était senti "tout petit" à cause de CR7

A l’écouter ce samedi, Robin Gosens semble avoir bien digéré le refus de CR7 en Italie. Mais la vérité est peut-être un peu différente si l’on se fie plutôt aux confidences dans sa biographie Träumen lohnt sich (comprendre Rêver en vaut la peine). Revenant sur l’après-match entre l’Atalanta et la Juve dans son ouvrage, l’Allemand avait alors reconnu avoir rougi et éprouvé de la honte.

"Je suis parti en me sentant tout petit, avait même confié le défenseur dans cet ouvrage publié en avril 2021. Vous connaissez ce moment où vous venez de vivre quelque chose d'embarrassant et vous vérifiez autour de vous pour savoir si quelqu'un a vu ce qu'il vient de passer? C'est ce que j'ai ressenti et j'ai tenté de le cacher."

Portée par un excellent Robin Gosens, l’Allemagne s’est relancée dans la course à la première du groupe F. Une victoire de la sélection dirigée par Joachim Löw contre la Hongrie mercredi à Munich, lui ouvrirait grand les portes des huitièmes de finales.

Pour le défenseur de l’Atalanta, il faudra attendre le prochain duel de Serie A face à la Juve pour espérer (enfin) récupérer le maillot de Cristiano Ronaldo. A moins de retrouvailles entre la Mannschaft et l’équipe lusitanienne dans le dernier carré de l’Euro.

>> Tous les matchs de l’Euro sont accessibles via l’offre RMC Sport-beIN Sports

JGL