RMC Sport

Nice: Favre n’a toujours pas pu voir jouer le Maccabi Tel-Aviv, prochain adversaire en Conference League

Lucien Favre a brièvement abordé la question du prochain adversaire de l’OGC Nice en Conference League ce vendredi face à la presse. L’entraîneur des Aiglons a reconnu ne pas avoir pu regarder l’équipe du Maccabi Tel-Aviv à cause d’un problème de diffusion.

Unique représentant français en Conference League, l’OGC Nice se déplace jeudi prochain sur le terrain du Maccabi Tel-Aviv en Israël lors du match aller des barrages. Le tirage au sort ayant été effectué par l’UEFA avant la rencontre du tour précédent entre le club israélien et l’Aris Thessalonique, Lucien Favre pensait tranquillement pouvoir regarder le match cette semaine. Mais l’entraîneur de l’équipe azuréenne a eu une mauvaise surprise lorsqu’il a tenté d’observer, impossible de voir ce troisième tour de C4.

"Non je n’ai pas pu suivre le match. Je vais le regarder aujourd’hui, a expliqué le Suisse ce vendredi en conférence de presse. Je n’ai pas pu le suivre. Cela n’a pas marché et je ne sais pas pourquoi."

>> Pour éviter une mauvaise surprise pendant la saison, abonnez-vous à RMC Sport pour voir le meilleur de la Conference League

Favre pas dérangé par le calendrier chargé

Après avoir mimé sa vaine tentative pour changer de chaîne sur une télévision imaginaire, le technicien suisse a amusé les journalistes présents devant lui avant la réception de Strasbourg à l’Allianz Riviera, dimanche lors la deuxième journée de Ligue 1. Si l’instabilité politique régionale a failli entraîner une relocalisation du match aller contre le Maccabi Tel-Aviv, Lucien Favre a confirmé que les Niçois voyageraient bien dans la cité balnéaire israélienne jeudi prochain.

"Il faut aller là-bas… Il n’y a pas qu’une seule heure d’avion pour aller en Israël, a encore estimé le Suisse. Après il faudra revenir dans la nuit de vendredi. Mais si on veut faire la Coupe d’Europe, c’est comme ça."

"Pour le moment c’est Strasbourg qui compte"

Avant de penser à la Conference League, Lucien Favre veut voir son groupe se concentrer sur la rencontre face à Strasbourg. Tenu en échec à Toulouse (1-1) en ouverture de la saison, Nice doit vite se reprendre.

"Pour le moment c’est Strasbourg qui compte, a conclu l’entraîneur suisse. On aura quand même le temps de penser à cette équipe israélienne après. Mais c’est clair qu’après cela s’enchaîne très vite. On joue là-bas jeudi à 19h heure française, après retour et samedi on part à Clermont. C’est comme ça il faut l’accepter."

Après le match aller sur la pelouse du Maccabi Tel-Aviv, Nice recevra l’équipe israélienne, lors du barrage retour de Conference League le 25 août. Mais avant l’Europe, place à Strasbourg.ss

JGL avec Maxime Tilliette