RMC Sport

Le triplé de Fekir, la très faible opposition, le premier but d’Aouar… le débrief d’OL-Alkmaar

Nabil Fékir

Nabil Fékir - AFP

Vainqueur à l’aller (4-1), l’OL a composté son billet pour les 8es de finale de la Ligue Europa en dominant encore plus nettement l'AZ Alkmaar (7-1), ce jeudi. Nabil Fekir a inscrit un triplé et Houssem Aouar son premier but chez les professionnels, lors de ce match sans grande opposition.

L’OL augmente le tarif

Vainqueur 4-1 la semaine dernière aux Pays-Bas, l’OL a fait encore mieux ce jeudi au Parc OL (7-1), à l’occasion de ce 16e de finale retour. Avec un onze remanié, puisque Mammana, Tolisso, Gonalons et Lacazette étaient sur le banc au coup d’envoi, les Lyonnais ont rapidement fait la différence grâce à Fékir (5e, 27e), Cornet (17e) et Darder (34e). La réduction de l’écart de Garcia (26e) a seulement entrecoupé le festival lyonnais, conclu par Fékir (78e), Aouar (87e) et Diakhaby (89e). C’est donc avec autorité que l’OL a composté son billet pour les 8es de finale.

>> Le live du match

Fekir confirme son retour en forme

Ce n’est pas encore le Nabil Fekir qui enthousiasmait la Ligue 1 en 2014-2015, mais cela commence à y ressembler. Face à l’AZ Alkmaar, Nabil Fekir a confirmé son retour en forme. Gravement blessé à un genou en début de saison dernière, l’attaquant de 23 ans a mis du temps à retrouver son coup de rein et sa vista. Mais là, le joueur formé à l’OL enchaîne les bonnes prestations. Auteur de deux buts et une passe décisive lors des trois derniers matchs de L1, l’international tricolore a inscrit les trois premières réalisations de sa carrière sur la scène européenne (4e, 27e, 78e).

A lire aussi >> OL: Aulas veut trouver "la meilleure solution" pour le jeune supporter entré sur le terrain 

Aouar ouvre son compteur

Il n’a pas encore joué en L1 mais a débuté sa carrière professionnelle en entrant lors du match aller. Ce jeudi, Houssem Aouar a inscrit son premier but chez les professionnels, d’une frappe croisée du droit (87e). A seulement 18 ans, le très grand espoir du club rhodanien laisse donc déjà entrevoir son énorme potentiel.

Petite affluence mais bonne ambiance

Le contraste avec Geoffroy-Guichard, ce mercredi face à Manchester United (0-1), était saisissant. Mais vu le pedigree de l’adversaire et le score du match aller, c’est tout à fait compréhensible. Dans un Parc OL loin d’être plein, l’ambiance était toutefois belle, avec des chants qui ont résonné. L’un d’eux était réservé à Lisandro Lopez, attaquant de l’OL de 2009 à 2013, qui s’est gravement blessé à un genou avec son club du Racing, en Argentine. Classe. 

Une intensité et une opposition proches d’un match amical

Ce jeudi, les spectateurs du Parc OL en ont eu pour leur argent. En tout cas au niveau des buts. Car pour ce qui est du contenu et de l’intensité, les supporters lyonnais ont plutôt eu droit à un ersatz de match de Coupe d’Europe. Contre une équipe démobilisée, étonnamment faible dans les duels et défaillante individuellement, à l’image du gardien Tim Krul, l’OL n’a pas eu à forcer son talent pour valider sa qualification pour les 8es de finale.

A lire aussi >> OL: Aulas ouvre la porte à un départ de Lacazette 

La défense de l’OL encore fébrile

Si la tableau d’affichage est largement en faveur de l’OL, tout n’a pas été parfait. Bruno Genesio aura sans doute noté que sa défense (Jallet, Yanga-Mbiwa, Diakhaby, Rafael) aura été à la peine à plusieurs reprises. Sans un très bon Anthony Lopes, auteur de plusieurs arrêts (47e, 58e), les Néerlandais auraient même pu revenir un peu dans le match. Pour progresser dans le tableau de cette Ligue Europa, il faudra resserrer les rangs.

A lire aussi >> OL: le gros mea culpa d’Aulas après ses propos sur Dijon 

Les adversaires potentiels de l'OL en 8es : (tirage au sort vendredi à 13h)

Manchester United

FC Krasnodar

Schalke 04

AS Roma

Apoel Nicosie

Anderlecht

Besiktas

Olympiakos

Ajax Amsterdam

Rostov

Mönchengladbach

Copenhague

Racing Genk

La Gantoise

Celta Vigo

Alexandre Alain Rédacteur