RMC Sport

Ligue Europa (16es): l’OM et Saint-Etienne s’en sortent bien

Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Ligue Europa, qui a eu lieu ce lundi à Nyon, a été particulièrement clément pour les deux derniers clubs français engagés. L’Olympique de Marseille affrontera les Espagnols de l’Athletic Bilbao pendant que les Verts rencontrerons le FC Bâle. Les matches aller et retour auront respectivement lieu les jeudi 18 et 25 février prochains.

Au vu de la qualité des adversaires proposés avant ce tirage au sort (Manchester United, Naples, Tottenham pour ne citer qu’eux), on peut dire que les deux derniers représentants français en Europa League ont été épargnés. Marseille se voit proposer l’Athletic Bilbao (aller le 18 février à 21h, retour le 25 à 19h), actuel 9e de la Liga. Des Basques qui ne sont tout de même pas à prendre à la légère puisqu’ils ont l’expérience de cette compétition avec une finale en 2012, sous la houlette d’un certain Marcelo Bielsa

D’où l’étiquette de « Bielsico », déjà accolée à cette affiche sur les réseaux sociaux entre deux clubs qui ont coaché par « El Loco ».

Aucun précédent

Du côté de l’AS Saint-Etienne, la confrontation s’annonce un peu plus compliquée. Le FC Bâle se dresse sur le chemin des Verts (aller le 18 février à 19h, retour le 25 à 21h05) et il ne fait aucun doute que les Suisses sont les favoris de cette rencontre. Huitièmes de finalistes en Ligue des champions l’an dernier (éliminés par Porto), les Helvètes ont l’expérience des grandes soirées européenne que l’AS Saint-Etienne n’a plus.

Rocheteau : "Satisfait, c’est un grand mot,..."

« Satisfait, c’est un grand mot, lâche Dominique Rocheteau, vice-président du directoire stéphanois. Ca reste un beau club, qui joue régulièrement la Coupe d’Europe et qui a fait un beau parcours en Ligue des Champions l’année dernière. On les connait bien aussi parce qu’ils sont pas très loin et qu’on les supervise parfois car des joueurs peuvent nous intéresser. Mais on a également évité les gros morceaux. Ce sera donc un match jouable pour les deux clubs. »

Grande première pour les deux clubs

Pour les Stéphanois que pour les Phocéens, ce tirage au sort constitue une nouveauté voire un saut dans l’inconnu puisqu’aucun des deux n’a jamais affronté par le passé son adversaire des 16e.

Les autres seizièmes : 

Valence (ESP) - Rapid Vienne (AUT)

Fiorentina (ITA) - Tottenham (ENG)

Borussia Dortmund (GER) - FC Porto (POR)

Fenerbahce (TUR) - Lokomotiv Moscou (RUS)

Anderlecht (BEL) - Olympiakos (GRE)

Midtjylland (DEN) - Manchester United (ENG)

Augsbourg (GER) - Liverpool (ENG)

Sparta Prague (CZE) - Krasnodar (RUS)

Galatasaray (TUR) - Lazio Rome (ITA)

FC Sion (SUI) - Braga (POR)

Shakhtar Donetsk (UKR) - Schalke 04 (GER)

Séville (ESP/Tenant du titre) - Molde (NOR)

Sporting Portugal (POR) - Leverkusen (GER)

Villarreal (ESP) - Naples (ITA) 

Nicolas Cuoco