RMC Sport

AC Milan-Belgrade: les Rossoneri qualifiés sur le fil et sans convaincre

Tenu en échec 1-1 par l'Étoile rouge de Belgrade, l'AC Milan s'est tout de même qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa. Zlatan Ibrahimovic et les siens passent grâce au nombre de buts à l'extérieur, avec le 2-2 obtenu à l'aller en Serbie.

Encore en souffrance, l'AC Milan a tenu bon. Mais ça ne s'est vraiment joué à rien. Le club italien s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa, grâce au nul 1-1 obtenu ce jeudi soir à domicile contre l'Étoile rouge de Belgrade. Il passe donc sans la moindre victoire et grâce aux buts à l'extérieur, le match aller s'étant conclu la semaine dernière sur le score de 2-2 en Serbie.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue Europa

Une nouvelle fois avec une équipe remaniée, course au titre en Serie A oblige, Milan s'est vite mis sur un bon chemin. À la 9e minute, Franck Kessié a ouvert le score sur penalty. L'international ivoirien en a profité pour rendre hommage à Willy Ta Bi, son jeune compatriote de l'Atalanta qu'un cancer a emporté plus tôt dans la semaine à l'âge de 21 ans seulement.

En vrai poil à gratter, l'Étoile Rouge de Belgrade a profité d'une défense lombarde désorganisée et d'un bloc adverse très distendu pour égaliser avec un but signé de l'attaquant franco-comorien El Fardou Ben (24e). La formation serbe s'est donc retrouvée à un but de la qualification.

Donnarumma en sauveur

À la pause, Stefano Pioli a fait entrer Zlatan Ibrahimovic et Ante Rebic pour ne pas avoir de regrets. Si les deux entrants ont su se créer des occasions (53e, 67e), Gianluigi Donnarumma a été le meilleur Milanais de la seconde période. Le gardien, qui n'a que 22 ans pour rappel, a tout simplement annulé un but de Sékou Sanogo grâce à une parade sur sa ligne.

Dans la foulée, l'Étoile rouge s'est retrouvée en infériorité numérique, après un deuxième carton jaune synonyme d'exclusion pour Marko Gobeljic. Mais l'équipe coachée par Dejan Stankovic a continué à faire trembler Milan qui, après avoir cru prendre l'avantage sur un but hors-jeu de Alexis Saelemaekers, a failli être puni par Aleksandar Katai. Et à la dernière seconde, les Rossoneri retenaient leur souffle pour un ultime corner. Mais l'arbitre a préféré siffler la fin du match juste avant.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport