RMC Sport

OM-Galatasaray: "Il y avait clairement penalty", assure Guendouzi

L’OM a concédé le match nul au Vélodrome face à Galatasaray (0-0) ce jeudi lors de la 2e journée de Ligue Europa. Un match qui aurait pu basculer sur un penalty obtenu par Mattéo Guendouzi, mais finalement annulé après recours au VAR.

De la tension en tribunes, des occasions, une action polémique… cet OM-Galatasaray (0-0) a été animé à défaut d’offrir des buts au Vélodrome. Marseille pensait pourtant pouvoir se procurer une opportunité d’y parvenir quand l’arbitre polonais, Pawel Raczkoswki, a désigné le point de penalty à la 75e minute pour un accrochage de Patrick van Aanholt sur Mattéo Guendouzi. Mais le VAR est alors entré en scène et a conduit l’arbitre à venir consulter la vidéo. Au bout de très longues minutes, il annulera finalement sa décision et le penalty pour l’OM.

>> Ligue Europa: revivez OM-Galatasaray (0-0)

Guendouzi frustré parle VAR

Une décision vécue avec une grande amertume par Guendouzi, persuadé d’avoir été victime d’une faute. "Le joueur (van Aanholt) touche zéro fois le ballon. Il me déséquilibre alors que j’arrive en pleine vitesse dans la surface. Il y a clairement penalty. Le joueur ne fait rien à part me déséquilibrer. C’est embêtant de prendre 10 minutes juste pour checker un penalty où il y a vraiment penalty et ne rien donner par la suite", a pesté le milieu appelé ce jeudi en équipe de France.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct la Ligue Europa

Un Guendouzi aussi frustré par le résultat des Olympiens: "Il y avait un peu de nervosité car je pense qu’il y avait pas mal de situations pour marquer mais on n’a pas réussi à le faire. Il y a une déception de ne pas prendre les trois points ce soir. Il y a eu une très bonne réaction après Lens (2-3). (…) Il nous a manqué de l’efficacité ce soir. On prendra les trois points sur les prochains matchs. On doit rester concentrés sur nous-mêmes." L'OM pointe en 2e position de son groupe avec 2 points derière Galatasaray (4 points) et la Lazio Rome (3 points). Le Lokomotiv Moscou pointe en dernière place avec 1 point.

MI avec Florent Germain à Marseille