RMC Sport
INFO RMC SPORT

Affaire Hamraoui-Diallo: Aminata Diallo reste libre après son passage devant la cour d'appel

Selon les informations de BFMTV, Aminata Diallo, qui était convoquée ce vendredi à la cour d'appel de Versailles et risquait d'être placée en détention, reste libre. L'ancienne joueuse du PSG est toujours mise en examen dans le cadre de l'agression de Kheira Hamraoui, mais elle ne repasse pas par la case prison en attendant le développement de l'affaire.

Aminata Diallo ne va pas retourner en détention. Convoquée ce vendredi matin à la cour d’appel de Versailles, l’ancienne joueuse du Paris Saint-Germain, soupçonnée d’être la commanditaire de l’agression de Kheira Hamraoui en novembre 2021, reste libre. Alors qu’elle risquait d’être mise en détention, elle ne repasse pas par la case prison en attendant le développement de l’affaire.

>> Affaire Hamraoui-Diallo: toutes les informations EN DIRECT

Diallo avait été mise en examen le 16 septembre pour "violences aggravées" et "association de malfaiteurs" et placée en détention provisoire. Contre une caution de 30.000 euros, elle avait été remise en liberté le 21 septembre et placée sous contrôle judiciaire.

Son contrôle judiciaire légèrement durci

Ce contrôle judiciaire est légèrement durci avec une interdiction de paraître en Île-de-France et d’entrer en contact avec le cinquième homme interpellé en début de semaine. Il lui toujours imposé de résider chez son père à Grenoble, sa ville de naissance, avec pointage hebdomadaire au commissariat et interdiction de contacts avec les joueuses et le club du PSG. Considérée par les enquêteurs comme l'instigatrice des violences à l'encontre de son ancienne coéquipière, elle nie toute implication dans ce dossier.

Outre Aminata Diallo, la semaine dernière, quatre hommes nés entre 1999 et 2003 ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs" et "violences aggravées". Deux ont été incarcérés, les deux autres placés sous contrôle judiciaire. Un cinquième homme, placé en garde à vue lundi et soupçonné d'avoir été sur les lieux de l'agression de Kheira Hamraoui, a été présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen. Le parquet a requis son placement en détention provisoire.

F.Ga. avec M.V.