RMC Sport
en direct

Le sport face au coronavirus en direct: Paris-Roubaix officiellement reporté en octobre

Le Belge Philippe Gilbert, en tête d'un groupe d'échappés, en compagnie du Slovaque Peter Sagan (g), lors de la 117e édition de Paris-Roubaix, le 14 avril 2019

Le Belge Philippe Gilbert, en tête d'un groupe d'échappés, en compagnie du Slovaque Peter Sagan (g), lors de la 117e édition de Paris-Roubaix, le 14 avril 2019 - Stephane MANTEY © 2019 AFP

Au lendemain de l'annonce des fermetures des écoles et l'extension des mesures sanitaires à toute la France, quel impact sur la pratique sportive scolaire, loisirs, professionnelle? Retrouvez toutes les informations dans notre direct.

Paris-Roubaix reporté au 3 octobre

Paris-Roubaix, la "reine des classiques", a été reportée du 11 avril au 3 octobre en raison de la situation sanitaire, ont annoncé jeudi l'Union cycliste internationale (UCI) et l'organisateur ASO. L'an dernier, Paris-Roubaix avait déjà été reportée à l'automne et finalement annulée, pour le même motif. La première édition féminine, qui devait se tenir le 11 avril, est elle reportée le 2 octobre.

Aulas râle contre la sélection des Lyonnaises avec les Bleues

Jean-Michel Aulas, président de l'OL, ne comprend pas la sélection en équipe de France féminine de trois joueuses lyonnaises, pourtant cas contact en raison du cluster qui touche actuellement l'effectif lyonnais. "Tout ceci n’est pas très prudent car les joueuses lyonnaises sont cas contacts, de nouveaux cas déclarés hier! Pas raisonnable !", a regretté le dirigeant de l'OL.

Roland-Garros: la FFT n'envisage ni annulation, ni jauge à 100%

La Fédération française de tennis (FFT) travaille à quasiment tous les scenarios pour l'organisation de Roland-Garros au printemps, les seuls que son nouveau président Gilles Moretton "n'ose pas" envisager étant les extrêmes: la jauge de public à 100% et l'annulation pure et simple. "On étudie plein d'options pour Roland-Garros 2021, confie le dirigeant à l'AFP. Il y a la palette totale... ou presque totale car je n'ose pas imaginer une jauge à 100%. Mais la jauge peut partir du huis clos à une jauge qui ne sera pas 100%. Toutes les options chez nous sont prêtes. On rencontre tous les acteurs régulièrement et on attend de voir comment les choses vont se passer."

Euro: l'UEFA "envisage" d'ouvrir les listes à plus de 23 joueurs par équipe

La demande formulée par plusieurs sélectionneurs ces derniers jours pourrait être entendue. Un porte-parole de l'instance européenne a ainsi déclaré que l'UEFA "envisage" d'autoriser plus de 23 joueurs par équipe" lors de l'Euro. Les chiffres d'une liste à 25 voire 26 joueurs sont souvent avancés.

Didier Deschamps s'est montré favorable à ce changement mercredi au terme de la victoire en Bosnie-Herzégovine (1-0): "Je pense que si l’UEFA se penche sur le fait de pouvoir élargir la liste, ce serait une bonne chose, à condition évidemment qu’elle puisse être de deux trois joueurs en plus, et que tous puissent être sur la feuille de match, a estimé le sélectionneur. Parce qu’avec les conditions sanitaires qu’on a aujourd’hui, on ne va pas se prendre pour des êtres supérieurs. On a fait tout ce qu’il fallait. Malgré les cinq tests, on n’a pas eu de cas positifs, mais je pense qu’avec la fatigue, ce serait plutôt une bonne chose."

D1: des nouveaux cas à l'OL

La situation sanitaire s'aggrave à l'OL. Le club rhodanien a annoncé la détection de quatre nouveaux cas positifs au Covid-19. Ce qui porte à 10 le nombre de tests positifs au sein du club. Un cluster qui a provoqué notamment le report du quart de finale retour de Ligue des champions face au PSG.

"L’Olympique Lyonnais informe avoir procédé à de nouveaux tests PCR au sein de son effectif professionnel féminin lors de ces dernières 48 heures. Les derniers tests ont révélé quatre nouveaux cas positifs, portant à dix le nombre de joueuses et membres du staff détectés positifs à la COVID-19, indique l'OL. Le club rappelle que depuis la révélation des premiers cas, l’ensemble de son effectif a été mis à l’isolement respectant ainsi le protocole mis en place par l’Agence Régionale de Santé. L’Olympique Lyonnais continuera à prendre toutes les mesures possibles visant à assurer le bon suivi médical de l’ensemble de son effectif professionnel."

La ville d'Osaka ne veut pas du relais de la flamme olympique

Le relais de la flamme olympique devrait éviter la métropole d'Osaka en raison d'une nouvelle augmentation des infections au Covid-19, ont déclaré jeudi le gouverneur local et le maire de la cité, selon des médias locaux. Des responsables à Osaka n'ont pas immédiatement commenté les déclarations attribuées au maire de la ville et au gouverneur du département du même nom où elle est située, alors que le gouvernement japonais se préparerait à imposer de nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19 dans certaines zones d'Osaka et deux autres départements.

Selon plusieurs médias nippons, le gouverneur Hirofumi Yoshimura souhaite l'annulation de l'étape du relais de la flamme olympique dans la ville d'Osaka. "Nous pensons que cela entre dans la catégorie des sorties non indispensables et qu'il faut éviter les foules dans la ville d'Osaka", a-t-il déclaré selon le journal Mainichi. Selon des médias locaux, le maire d'Osaka, Ichiro Matsui, a également demandé que le relais évite la ville. "C'est très malheureux, mais le relais de la flamme doit être annulé", a-t-il dit, selon le journal Nikkei. Les Jeux olympiques de Tokyo, retardés d'un an en raison de la pandémie, doivent se tenir du 23 juillet au 8 août prochain.

Le relais de la flamme olympique a démarré le 25 mars à Fukushima, les organisateurs espérant qu'il contribuera à créer un élan d'enthousiasme pour ces Jeux affectés par la crise sanitaire mondiale. La flamme doit traverser le département d'Osaka les 13 et 14 avril, en commençant par la ville de Sakai et en terminant par celle d'Osaka.

Quel impact sur le sport?

La pratique sportive en loisirs reste autorisée de manière individuelle dans un rayon de 10 kilomètres autour de son domicile, sans limite de temps.

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous !

Emmanuel Macron, Président de la République, a étendu les mesures en vigueur dans une vingtaine de départements à toute la France. Les écoles vont aussi fermer pendant trois semaines (primaire et maternelle) et quatre pour les collèges et lycées. Cela entraînera évidemment la fin de la pratique sportive à l'école.

RMC Sport