RMC Sport

Atlético de Madrid: Griezmann sèche sa reprise, la tension monte

Comme annoncé par la presse espagnole la veille, Antoine Griezmann ne s'est pas présenté au centre d'entraînement de l'Atlético ce dimanche, alors qu'il était convoqué par le club pour sa reprise. En conflit avec les Colchoneros, le Français va au bras de fer pour rejoindre le FC Barcelone.

Antoine Griezmann s'engage donc officiellement... dans un bras de fer. Convoqué par l'Atlético à 20h30 ce dimanche au centre d'entraînement pour sa reprise, le champion du monde français ne s'est pas présenté. Une information révélée par As et confirmée à l'AFP par un porte-parole du club.

La télévision espagnole a immortalisé les images du groupe des Colchoneros - avec la recrue Joao Felix - en train de monter dans le bus devant les mener en stage de pré-saison, à Los Angeles de San Rafael, au nord-ouest de la capitale madrilène. Antoine Griezmann n'était donc pas présent. Il risque, dans un premier temps, une amende de la part de son club.

C'est par la voix de son avocat que l'ancien joueur de la Real Sociedad avait informé certains journalistes, samedi, de sa volonté de sécher sa reprise. Le conflit est donc officiellement ouvert entre le joueur, qui veut rejoindre le Barça, et son club. 

Une affaire de clause

En mai dernier, Antoine Griezmann officialisait sa volonté de départ. Depuis, il ne fait guère de doute que l'attaquant souhaite prendre la direction de la Catalogne, un an après avoir finalement refusé la proposition du FC Barcelone. "Qu'il communique ou ne communique pas, cela ne change rien. Il est sous contrat avec notre club jusqu'en 2023 et doit reprendre l'entraînement demain comme les autres joueurs", avait déjà prévenu un porte-parole madrilène.

Depuis le 1er juillet, la clause libératoire du Français a été abaissée de 200 à 120 millions d'euros. Mais l'Atlético accuse le Barça d'avoir fait signer un pré-contrat au joueur et réclame le montant initial de la clause. Vendredi, le président catalan Josep Maria Bartomeu avait confirmé des discussions avec l'Atlético pour Antoine Griezmann. Selon Mundo Deportivo, ce dernier pourrait finalement lui-même payer sa clause pour débloquer la situation. Le feuilleton est encore loin de son épisode final.

A.Bo