RMC Sport

Barça: Griezmann explique pourquoi il garde ses cheveux longs

Dans un long entretien accordé sur la chaîne Movistar +, Antoine Griezmann a parlé de sa situation compliquée au FC Barcelone. L’attaquant des Bleus en a également profité pour évoquer son look. Et notamment sa coupe de cheveux. En annonçant qu’il ne comptait pas la raccourcir prochainement.

Il a souhaité rompre le silence pour "éclaircir les choses", livrer sa vérité et tenter d’éteindre les polémiques. Dans un entretien diffusé lundi soir sur Movistar +, Antoine Griezmann a fait le point sur son aventure compliquée au FC Barcelone. Face au légendaire Jorge Valdano, champion du monde 1986 et ancien sélectionneur de l’Argentine, l’attaquant des Bleus s’est longuement livré. Sur des sujets sérieux et d’autres plus légers. Le champion du monde 2018 a notamment répondu à une question sur son look. Et sur sa coupe actuelle en particulier.

Après de multiples tentatives capillaires depuis le début de sa carrière, Grizou a stoppé ses expérimentations en Catalogne. En optant pour des cheveux longs, lâchés ou attachés en queue de cheval. Une recommandation familiale, explique-t-il: "Je garderai mes cheveux longs même si on me demande de les couper. Mes enfants et ma femme veulent que je les garde".

"Beckham sera toujours mon idole"

Sans lien direct dans l’interview, Griezmann a également rappelé son admiration pour David Beckham, dont il s’inspire souvent. Et pas que sur le rectangle vert. "Beckham sera toujours mon idole. Oui, c'est lui, a-t-il confirmé. Je l'ai toujours dit, à cause de ce qu'il était, sur le terrain et à l'extérieur aussi. En ce moment, c'est quelqu'un d'incroyable, quand on voit tout il fait en dehors du terrain pour aider son peuple. Son image est très puissante."

De là à imaginer une collaboration entre les deux hommes dans les années à venir? Pourquoi pas. Griezmann ne cache pas son envie de terminer sa carrière en Major League Soccer, aux Etats-Unis. Sachant que Beckham est depuis peu le propriétaire d'une nouvelle franchise à Miami, au sein de laquelle évolue déjà Blaise Matuidi.

"Je vois Messi comme un exemple"

Lors sa prise de parole, l’une des rares depuis son arrivée au Barça à l’été 2019 (pour 120 millions d’euros en provenance de l’Atlético de Madrid), la star de l’équipe de France a également commenté sa relation avec Lionel Messi, que certains de ses proches ont récemment égratigné dans les médias. Avec la volonté d’apaiser la situation.

"J’ai parlé avec Leo (Messi) quand je suis arrivé et il m’a dit que ça l’avait fait ch… quand j’avais refusé de venir la première fois, parce qu’il avait fait des déclarations publiques et que j’avais dit non, mais qu’on était maintenant dans la même équipe et qu’il était avec moi jusqu’à la mort, a confié Antoine Griezmann. Et c’est ce que je ressens tous les jours (…) Leo sait que j’ai énormément de respect pour lui. J’apprends de lui, je le vois comme un exemple."

"Que les gens me laissent un peu tranquille"

Grizou en a profité pour rappeler qu’il n’avait plus de relation directe avec son ancien conseiller Eric Olhats, ni avec son oncle Emmanuel Lopes. Et qu’ils avaient donc critiqué Messi sans son accord. Après avoir mis des mots sur ses difficultés sur le pré et regretté d’être "une cible facile" dans la presse, le champion du monde 2018 a demandé une plus grande indulgence de la part des journalistes et des observateurs.

"J’espère qu’après cette interview, ça va se calmer un peu avec moi, a-t-il lâché. J’ai besoin d’un peu d’aide de tout le monde, des supporters, du club. J’ai déjà l’aide de mes coéquipiers et de l’entraîneur. Que les gens soient plus modérés avec moi, que les journalistes ne mettent pas trop de coups, qu’ils me laissent un peu tranquille".

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur