RMC Sport

Barça: le cousin d’Abidal soumis à un test ADN dans l’enquête sur la greffe de foie

L’enquête sur la greffe de foie subie par Eric Abidal en 2011 a pris une nouvelle tournure vendredi à Barcelone. Entendu par la justice espagnole, le cousin de l’ancien défenseur a également subis des examens médicaux.

On pourrait bientôt connaître la vérité à propos de la greffe de foie d’Eric Abdial datant de 2011 et de son passage au FC Barcelone. Ce lundi, le journal L’Equipe révèle ainsi que le cousin de l’ancien international français et défenseur du Barça (2007-13) a été auditionné par la justice espagnole vendredi dernier.

Avant de livrer sa version des faits à la juge en charge du dossier, Gérard Armand également subi des examens médicaux dont un test ADN menés par un médecin légiste.

Une enquête ouverte en janvier

Alors que l’actuel directeur sportif du club catalan affirme que la transplantation s’est effectuée sans aucune irrégularité, une enquête est ouverte depuis le 30 janvier dernier pour tenter de faire la lumière dans cette affaire.

Point de départ de ce dossier médico-légal, des écoutes téléphoniques entre Sandro Rosell, l'ancien président du club catalan, et un de ses collaborateurs dans le cadre d’une autre investigation. "Ce gars va contre nous, avait alors lâché le proche du président. Et nous lui avons acheté un foie illégal. Et nous avons dit que ça venait de son cousin! De son cousin!"

Si Éric Abidal ainsi que le Barça affirment qu’il n’y a eu aucun achat d’organe à un tiers ni même une compensation financière versée à son cousin, la justice ibérique conserve quelques doutes.

Afin de tenter d’y mettre fin, Eric Abidal subira aussi des tests médicaux dans les prochaines semaines.

Jean-Guy Lebreton