RMC Sport

Barça-Real: Zidane n'était pas là pour "fermer des bouches"

Sur la sellette avant le Clasico, Zinedine Zidane respire mieux après la victoire du Real Madrid au Camp Nou (3-1). Un succès face au Barça qui ravit l'entraîneur français, surtout après "les critiques" reçues ces derniers jours à la Maison Blanche et qu'il a trouvé "très injustes".

La crise est enrayée, au moins pour quelques jours. Le Real Madrid s'est repris après sept jours très compliqués. Battus samedi dernier à domicile en Liga par le promu Cadix (0-1), à nouveau dominé à Santiago-Bernabeu mercredi en Ligue des champions par le Shakhtar Donetsk (2-3, 0-3 à la pause), les champions d'Espagne ont retrouvé des couleurs à l'extérieur ce samedi. Et pas n'importe où: au Camp Nou, l'antre de leur rival, le FC Barcelone. De leur excursion en Catalogne, les Merengue rentrent avec la victoire (3-1). De quoi faire très plaisir à Zinedine Zidane.

"Nous avons gagné en équipe"

"ZZ", qu'on disait très menacé après la déroute européenne, est apparu heureux après le coup de sifflet final. "Nous avons réalisé le match parfait", a débriefé le technicien, qui jure que lui et ses joueurs "vont savourer" cette victoire acquise dans un contexte très tendu.

"Avec toutes les critiques auxquelles nous avons fait face...", a-t-il glissé dans des propos relayés par As. Des griefs "très injustes" à ses yeux, qu'ils aient été tournés contre son équipe ou contre lui-même. "Je suis heureux pour les joueurs. Ce sont eux qui se battent. (...) Aujourd'hui, nous avons gagné en équipe. Je suis fier de mon équipe", a apprécié Zinedine Zidane. De quoi fermer des bouches? "Nous n'étions pas là pour ça", répond le technicien.

Quant aux doutes autour du penalty accordé à Sergio Ramos, le coach les balaye: "Il y a un arbitre, il est allé voir le ralenti et il a sifflé penalty. Je ne parle jamais des arbitres, qui ont un travail difficile, et je ne vais pas commencer aujourd'hui. Nous méritons notre victoire."

NB