RMC Sport

"Excessive et déplacée", la lettre ouverte de Zidane passe très mal au Real

Selon Marca, le Real Madrid n’a pas apprécié les critiques de Zinedine Zidane publiées dans une lettre ouverte à As, lundi. Le club regrette le manque d’autocritique de son ancien entraîneur.

Le Real Madrid a découvert avec surprise la une du quotidien As, lundi. Zinedine Zidane apparaissait sur celle-ci derrière cette déclaration, "je pars parce que le club ne m’a pas donné la confiance dont j’avais besoin". L’entraîneur a publié une longue lettre ouverte pour expliquer les raisons de son départ et regretter le manque de soutien du club à son égard. Il avoue avoir été blessé par des messages "intentionnellement divulgués aux médias", notamment pour faire planer la menace sur son avenir en cas de contre-performance lors du match suivant.

Le club n’a pas encore réagi publiquement mais a fait connaitre sa position par les médias pointés du doigt par Zidane. Ainsi, Marca, l’un des deux puissants journaux sportifs madrilènes, s’en fait le porte-voix ce mardi matin en assurant que le Real juge la sortie de Zidane "excessive et déplacée", sans vouloir entrer en conflit avec leur ancien entraîneur, légende du club comme joueur, puis entraîneur.

Selon As, Zizou avait formulé ses critiques en privé à Florentino Perez la semaine dernière au moment de lui annoncer son départ lors d'un repas. Le président les a entendus mais ne s'attendait pas à ce qu'elles soient exprimées publiquement.

Le Real regrette le manque d’autocritique de Zidane

Les dirigeants madrilènes ont analysé la lettre en détail et regrettent le manque d’autocritique du technicien français. Ils lui reprocheraient également sa gestion de certains joueurs sur lesquels il a peu compté avant de les envoyer en prêt comme Luka Jovic ou Martin Odegaard. Le manque de soutien dénoncé par Zidane serait aussi mal perçu en interne où certains estimeraient que c’est le Français qui a tourné le dos à beaucoup de personnes avec ses décisions.

Le journal conclut en forme de règlement de comptes en rappelant que deux des fils de Zidane évoluent dans les catégories inférieures du Real, Théo et Elyaz. Le premier a même été promu en équipe première sous les ordres de son père, rappelle Marca qui, par cette dernière remarque, semble diffuser sa propre amertume et celle du club.

NC