RMC Sport

FC Séville: Lopetegui prédit un grand avenir à Koundé

Actuellement avec les Bleus de Didier Deschamps, Jules Koundé enchaine les apparitions internationales. Elément important dans la défense du FC Séville, le joueur de 22 ans a vu son entraineur en club Julen Lopetegui lui prédire un grand avenir dans une interview accordée à Marca.

Titularisé dans la défense à trois des Bleus pendant la victoire contre la Belgique lors de la demi-finale de la Ligue des nations ce jeudi (3-2), Jules Koundé (22 ans) commence à prendre ses galons au sein de l’équipe de France. Indiscutable dans la charnière centrale du FC Séville, l’ancien Bordelais peut compter sur les compliments de son entraineur Julen Lopetegui. "Il progressera autant qu’il mérite, comme tout le monde. Il fera son chemin, dans la mesure où il le mérite", a-t-il affirmé dans une interview au média espagnol Marca.

Une progression fulgurante depuis son départ des Girondins de Bordeaux, qui a fini par convaincre il y a quelques mois Didier Deschamps de le convoquer pour la première fois à l’occasion d’un Euro où il avait surtout dépanné en tant qu’arrière droit. "On le suit depuis un moment. Il fait une très belle saison avec Séville. Au-delà de sa qualité, même s’il n’a pas de sélection avec nous, le fait d’avoir cette polyvalence est intéressant", avait déclaré le sélectionneur français avant l’Euro.

"Il doit penser à avoir la même attitude avec laquelle il est arrivé"

Annoncé sur le départ l’été dernier, notamment du côté de Chelsea, Jules Koundé est finalement resté en Espagne. Un choix qui fait les affaires de Julen Lopetegui, qui craignait de perdre un de ses meilleurs joueurs. "C’est un jeune garçon qui a passé un été complexe, mais qui est ici et à 100%. Il doit penser à avoir la même attitude avec laquelle il est arrivé. Les yeux écarquillés, désireux d’apprendre et s’améliorer. Il n’a que 22 ans et a une longue carrière devant lui, ce n’est pas encore un vétéran. Jules a une attitude fantastique, et donc il doit rester", a-t-il conclu.

Ce qui est certain, c’est que si le joueur formé à Bordeaux reste dans la lignée de ses performances de la saison passée, le FC Séville risque d’avoir énormément de mal à le retenir.

JO