RMC Sport

Les raisons du départ de Messi du Barça

Alors que Lionel Messi semblait proche de rempiler au Barça, le club catalan a lâché une bombe ce jeudi soir en annonçant le départ de son attaquant star, essentiellement pour des raisons économiques.

C'est un coup de tonnerre, et la fin d'une aventure de 21 ans entre le joueur et son club de (presque) toujours. Alors que Lionel Messi (34 ans), officiellement libre de tout contrat depuis le 1er juillet, semblait proche de signer un nouveau bail au FC Barcelone, le club catalan a annoncé ce jeudi soir, à la surprise générale, que ce ne sera pas le cas, et que son attaquant star va s'en aller. Ce qui, si l'on en croit le communiqué barcelonais, n'était la volonté de personne.

Le plafond salarial de la Liga au coeur du dossier

"Bien qu'un accord ait été conclu entre le FC Barcelone et Leo Messi, avec l'intention claire des deux parties de signer un nouveau contrat aujourd'hui, il ne peut pas être officialisé en raison d'obstacles économiques et structurels, explique le Barça. Compte tenu de cette situation, Lionel Messi ne restera pas lié au FC Barcelone. Les deux parties regrettent profondément que les souhaits du joueur et du club ne puissent finalement pas être exaucés."

Lorsqu'il parle "d'obstacles économiques", le Barça fait évidemment référence au "salary cap" imposé par la Liga, l'instance qui gère le football professionnel en Espagne. Ces dernières années, le salaire de Messi (environ 138 millions d'euros par an selon des fuites dans la presse) et ceux d'autres cadres ont plombé les comptes du club catalan, sommé de redresser la barre par la Ligue espagnole.

Il s'y était visiblement employé en convaincant Messi de diminuer ses émoluments de moitié dans le nouveau contrat étudié, en vendant quelques joueurs (Junior Firpo, Jean-Clair Todibo, Carles Alena...) pour récupérer quelques millions, et en demandant à d'autres éléments de faire des efforts afin de conserver l'icône locale. Mais cela n'a donc pas suffi.

L'intransigeance de Tebas et les manoeuvres du Real

En parallèle, le Barça a aussi demandé à la Liga un peu de clémence dans le dossier Messi, en échange de preuves de sa bonne volonté. Sauf qu'il y a quelques jours, le président de l'instance, Javier Tebas, s'était montré intransigeant. "Tout dépend du Barça, a-t-il lancé. Ils connaissent les règles à propos du contrôle économique et il n'y a pas d'exceptions. Lorsque vous devez modifier des règles, il existe certaines conditions et à ce jour, il n'y a rien de prévu pour modifier quoi que ce soit. Le Barça me dit qu'ils ont l'espoir de vendre quelqu'un ou de baisser le salaire de quelqu'un d'autre, mais il n'a jamais été question de modifier les règles pour que Messi reste."

Pour renflouer les caisses, le Barça comptait également sur l'accord trouvé entre la Liga et le fonds d'investissement CVC Capital Partners - pour racheter 10% du capital - à hauteur de 2,7 milliards d'euros, et qui devait lui rapporter à lui seul 270 millions d'euros. Sauf que d'après le Financial Times et certains titres espagnols, l'opération aurait capoté du fait... du Real Madrid. Le grand rival du Barça est opposé à cette transaction, alors que la Liga devait absolument obtenir son feu vert.

Des doutes du joueur sur le plan sportif?

Et puis il y a peut-être quelques explications sportives, tout de même. On n'oublie pas qu'après la fessée reçue contre le Bayern (8-2) en quart de finale de la Ligue des champions à l'été 2020, Lionel Messi avait demandé à quitter le Barça et entamé un bras de fer contre son club de coeur.

Retenu, l'Argentin avait vite repris le chemin de l'entraînement et de la compétition, et avait ensuite assisté avec joie au départ du président Josep Maria Bartomeu, avec qui il était en guerre, puis à l'élection en mars 2021 de Joan Laporta, personnage dont il est beaucoup plus proche, et qui avait pris soin de recoller les morceaux au printemps. Mais si la tendance était à une prolongation, une partie des médias espagnols évoquaient encore ces dernières heures quelques "doutes" du sextuple Ballon d'or sur le projet sportif du Barça, sur sa santé financière, et sur la compétitivité de l'effectif. Reste à savoir si les rumeurs étaient fondées, et si oui, si cet aspect du dossier a pesé dans la balance.

C.C.