RMC Sport

Mercato : le plan en trois parties du Barça pour inscrire ses recrues

Toujours pas autorisé à inscrire ses recrues à moins d'une semaine de la reprise du championnat espagnol, le Barça s'apprête à jouer son va-tout pour gagner enfin les faveurs de la Liga.

Le Barça en est persuadé, la Liga finira par considérer les efforts consentis par le club catalan, en quête de liquidités afin de financer une coûteuse politique de recrutement. Dans le cas contraire, le Barça aurait déjà trouvé la parade, selon la presse catalane, et disposerait de trois options pour s’assurer de l’enregistrement de ses nouvelles recrues et des contrats renouvelés. Joan Laporta le président du club catalan a activé plusieurs leviers économiques pour obtenir des liquidités rapidement et répondre aux exigences du Salary Cap qui lui est imposé. En plus de la vente d'une partie de ses droits TV, le Barça a vendu 25% des parts de Barça Studios, l’une de ses filiales chargée des réalisations audiovisuelles du club, à la plateforme Socios.com.

Les joueurs mis à contribution

Face à la persistance de la Liga, la direction du Barça a négocié avec le fonds d’investissement GDA Luma, propriété de Gabriel de Alba, co-propriétaire du Cirque du Soleil, la vente de 24,5% supplémentaires de Barça Studios, sur un modèle de transaction identique à celle qui a débouché sur un accord avec Socios.com. Le Barça récupérerait d’ailleurs la même somme, à savoir 100 millions d’euros. L’activation de ce fameux quatrième levier économique déjà évoqué par Joan Laporta lors de la présentation de Jules Koundé est l’option la plus plausible, selon Sport. Si le plan devait échouer, le club aurait recours à une autre solution, laquelle consisterait à économiser sur sa masse salariale en rédigeant un nouveau contrat à Gérard Piqué.

Le défenseur central, qui négocie depuis plusieurs jours avec la direction, verrait son salaire considérablement réduit. Il conserverait en revanche la même durée de contrat et resterait lié au Barça jusqu’en 2024. Piqué ne serait pas le seul à accepter ce sacrifice. Busquets aurait accepté d’entreprendre la même démarche, rapporte Sport. Le milieu de terrain aurait fait savoir à ses dirigeants qu’il était lui aussi tout à fait prêt à accepter de réduire significativement son salaire afin de faciliter la tâche de son club, en proie à des difficultés financières. Et ainsi permettre aux nouveaux joueurs d’effectuer leurs grands débuts sous le maillot blaugrana samedi prochain (21h) contre le Rayo Vallecano.

QM