RMC Sport

Real Madrid: le coup de gueule de Zidane, agacé par les rumeurs de départ

Sorti de son isolement après avoir été testé positif au coronavirus, Zinedine Zidane s'est montré particulièrement remonté ce vendredi en conférence de presse. L'entraîneur français du Real Madrid en a marre des rumeurs de départ le concernant, et il l'a fait savoir.

Il est de retour, et il est déterminé. Enervé, même. Revenu il y a quelques jours auprès de ses troupes, après avoir été testé positif au coronavirus le 22 janvier, Zinedine Zidane a montré les crocs ce vendredi en conférence de presse. Agacé par les rumeurs et les articles l'annonçant très régulièrement sur la sellette, l'entraîneur français du Real Madrid - 3e de Liga à 10 points de l'Atlético - a fait savoir son mécontentement.

"Tu me demandes ça sérieusement? Si je vais démissionner et rentrer chez moi? Que veux-tu me dire, que chaque jour je suis viré? Nous voulons juste travailler avec les joueurs, continuer à nous battre, a lancé le technicien à un journaliste. La saison dernière nous avons remporté la Liga. Nous, le Real Madrid. Alors nous avons le droit de défendre de notre titre. Au moins cette saison, parce qu'après il faudra peut-être des changements. Mais là, laissez-nous nous battre. Encore une fois, nous avons remporté la Liga la saison dernière. Pas il y a dix ans, la saison dernière."

"Je suis remonté, je ne suis pas content car j’estime que je ne mérite pas ce traitement"

Et Zidane de pointer à son tour les observateurs: "Un jour je suis viré, le lendemain je ne le suis plus. Puis si nous perdons, le lendemain je suis de nouveau viré. C'est la réalité. Je l'ai acceptée, mais je suis en colère parce que vous faites votre travail, mais nous voulons tous faire le notre. Respectez ceux qui travaillent ici."

Avant de quitter assez brutalement la conférence de presse, Zizou a aussi vidé son sac en français. Confirmant qu'il en a gros sur la patate: "Est-ce que ça me fait plaisir d’entendre que je suis dehors à chaque fois qu’on fait un mauvais match? Eh bien non, je ne suis pas content, a-t-il résumé. Je suis remonté, je ne suis pas content car j’estime que je ne mérite pas ce traitement. J’ai envie qu’on me laisse tranquille au moins cette saison, qu’on me laisse travailler avec mon équipe, avec tous mes joueurs qui ont gagné la Liga l'année dernière. Je veux juste du respect. Et en fin de saison, si je n’y suis pas arrivé oui, il faudra changer. Je suis le premier à le dire, je l’ai toujours dit, j’ai toujours assumé mes responsabilités. Je suis un peu remonté, mais heureusement. Je suis resté enfermé deux semaines comme un lion en cage. J’ai envie de m’en sortir, de m’affirmer, de montrer qu'on va se battre."

CC