RMC Sport

Angers: le Maroc espère convaincre le prometteur Cho

Mohamed-Ali Cho réalise un début de saison honorable avec Angers en Ligue 1 à seulement 17 ans. International Espoirs français, l’attaquant fait également l’objet d’une cour assidue de la part du Maroc pour rejoindre la sélection africaine.

Lancé en Ligue 1 par Stéphane Moulin, Mohamed-Ali Cho fait désormais partie des titulaires de Gérald Baticle à Angers. Auteur de deux buts en onze apparitions en championnat, l’attaquant de seulement 17 ans est suivi par plusieurs écuries européennes et pourrait faire l’objet d’approche lors du prochain mercato estival. A en croire le journal L’Equipe, le phénomène passé notamment par les équipes de jeunes du PSG ou d’Everton suscite également des convoitises pour son avenir international.

Surclassé à deux reprises par la FFF, Mohamed-Ali Cho a intégré l’effectif de l’équipe de France Espoirs en septembre. Sous les ordres de Sylvain Ripoll, le buteur du SCO a déjà disputé quatre matchs et délivré trois passes décisives. Pourtant, le Maroc tenterait de le convaincre de sauter le pas avec les Lions de l’Atlas.

Halilhodzic discute avec son entourage

La sélection où évoluent par exemple Achraf Hakimi et Imran Louza est actuellement entraînée par l’exigeant Vahid Halilhodzic. Le technicien échangerait de manière répétée avec l’entourage de Mohamed-Ali Cho depuis plusieurs semaines.

Potentiellement sélectionnable par les Lions de l’Atlas, une partie de sa famille étant originaire du Maroc, l’attaquant de 17 ans pourrait ainsi devenir le symbole d’un nouveau projet ambitieux pour la sélection africaine. Un peu à l’image du prometteur Hannibal Mejbri qui a fait le choix de la Tunisie à 18 ans.

Pas encore de décision définitive pour Cho

La Fédération marocaine espère ainsi mettre la main sur un grand espoir de la Ligue 1 et pourrait avoir plus de chances d’arriver à ses fins avant un départ vers un club plus huppé. Toutefois, rien n’est acté dans l’esprit de Mohamed-Ali Cho.

Si son entourage a écouté les dirigeants marocains, aucune décision n’a été prise. Les prochains mois risquent donc d’être décisifs pour la suite de la carrière de l’attaquant. Aussi bien en club qu’au niveau international.

JGL