RMC Sport

"Ce n'est pas sérieux": avant ASSE-OL, Puel fustige la gestion du Covid-19 en Ligue 1

Invité ce mercredi soir de Top of the Foot sur RMC, Claude Puel a fait le point sur la situation sanitaire au sein du groupe de l'ASSE, fortement touché par le coronavirus ces derniers jours. L'entraîneur stéphanois déplore avoir dû jouer le match contre Strasbourg et ne cache pas qu'il aurait préféré que le derby contre l'OL soit reporté.

Malgré dix joueurs et huit membres de staff positifs au coronavirus, l'AS Saint-Étienne a dû jouer dimanche dernier son match de la 20e journée de Ligue 1 contre le RC Strasbourg (défaite 1-0). En vertu du protocole sanitaire de la Ligue de football professionnel, une contamination supplémentaire parmi les joueurs aurait pourtant fait reporter le match. Une situation jugée "ubuesque" par Claude Puel, invité ce mercredi soir de Top of the Foot sur RMC.

"Il fallait onze joueurs positifs pour annuler le match. Nous en avions dix. Nous avons poussé le bâton très loin. (...) Ce n'est vraiment pas sérieux. Quand on 18 personnes [positives] dans un groupe, c'est plus qu'un cluster. Et au niveau de l'équité de notre championnat, je ne pense pas qu'on prenne le bon chemin", a déploré l'entraîneur stéphanois.

Des retours à l'entraînement collectif... à quelques heures du derby

"Il y a une incidence sur ce match, mais aussi sur les suivants. Le temps de retrouver un groupe complet et compétitif... Il y a une reprise progressive de l'entraînement au bout de sept jours. Au bout du 14e jour, les joueurs qui ont été positifs peuvent reprendre collectivement", explique aussi Claude Puel, qui ne récupèrera vraiment certains joueurs que le jour-même du derby contre l'Olympique Lyonnais, prévu dimanche soir (21h00).

"Des joueurs qui vont repartir en individuel cette semaine pourront faire leur premier entraînement collectif le jour du match contre Lyon. Et ils ne seront pas considérés comme positifs", s'étonne le coach, lui même touché par le coronavirus.

"Je ne m'apitoie pas"

À quatre jours du derby, Claude Puel ne cache pas qu'il aimerait que celui-ci soit reporté: "On va regarder ce qu'il est possible de faire". Mais sans le quota suffisants de tests positifs, il faudrait un geste du côté de l'OL. "Je me doute bien que Lyon sera d'accord...", a ironisé l'entraîneur, constatant que le rival n'avait aucun intérêt sportif à faire déprogrammer cette rencontre.

Demander le report et expliquer la situation sanitaire de son groupe n'est en tout cas pas une façon de préparer une éventuelle défaite dans ce derby, assure Claude Puel. "Je ne m'apitoie pas. Je ne le ferai jamais. Je ne tire jamais de couverture, et je n'ai pas besoin de ça. (...) Ce n'est pas un truc de derby, entre Lyon et l'ASSE. C'est une problématique de championnat, par rapport à l'équité générale de ce championnat et par rapport aux risques encourus. Il faut prendre un peu de hauteur."

JA avec Jean-Louis Tourre et Mohamed Bouhafsi