RMC Sport

"Comme jamais": Thiago Motta "a pardonné" à Brandao pour son coup de tête

Thiago Motta n’en veut plus à Brandao. Le Brésilien lui avait assené un coup de tête après un match entre le PSG et Bastia en 2014. Invité de l’émission "Comme jamais" diffusée ce lundi sur RMC Sport, l’ancien milieu italien a pris beaucoup de recul sur cet incident.

Thiago Motta fait probablement partie de ces joueurs que l’on adore avoir dans son équipe mais que l’on déteste quand on joue contre eux. A tel point que Brandao, prétextant un torrent d’insultes pendant 90 minutes, avait totalement craqué après un match de Bastia au Parc des Princes en août 2014.

Le buteur brésilien avait attendu le milieu du PSG dans les couloirs du stade avant de lui infliger un gros coup de tête et de sprinter vers le vestiaire de l’équipe corse. Un peu plus de six ans après cette affaire, Thiago Motta a confirmé dans l’émission "Comme jamais" diffusée ce lundi sur RMC Sport 1 ne plus en tenir rigueur à l’ancien attaquant de l’OM et du SCB.

Motta: "Sur le 100m, il aurait même gagné contre Bolt"

Suspendu des terrains pendant six mois à la suite de son geste insensé, Brandao avait ensuite écopé d’un mois de prison ferme et d’une amende de 20.000 euros. Si le Brésilien a encore rappelé n’avoir aucun regret lors d’une interview donnée en 2019, Thiago Motta ne veut pas s’appesantir sur cette affaire et n’en veut pas à son agresseur. 

"J’aimerais ne pas avoir à gérer une situation comme celle-là avec un joueur de mon équipe, a reconnu l’ancien milieu de terrain du PSG. Oui, bien sûr que je lui ai pardonné. Je n’ai de rancœur contre personne aujourd’hui. […] Je lui ai pardonné ainsi qu’à d’autres personnes qui m’ont fait des choses pas correctes. Je n’espère rien des autres mais cela me fait du bien. Bien sûr que j’ai pardonné."

Et comme pour enterrer définitivement un conflit appartenant désormais au passé, l’Italien a conclu d’une petite blague à destination de Brandao, en référence au sprint piqué par le Brésilien dans le vestiaire pour échapper aux représailles de sa victime. "Je pense que sur le 100m, il aurait même gagné contre Bolt (rires). Il a été bon."

>> Un épisode de "Comme jamais" à découvrir sur RMC Sport

RMC Sport