RMC Sport

Covid-19: à Marseille, le stade Vélodrome va devenir un grand centre de vaccination

Le stade Vélodrome de Marseille, qui accueille d’habitude les matchs de l’OM, va se transformer en grand centre de vaccination contre le Covid-19.

C’était une proposition de l’OM au début du janvier. Et elle va se concrétiser dans les prochains jours. Le stade Vélodrome va servir à l’opération de vaccination contre le Covid-19, a annoncé La Provence ce samedi. L’Agence régionale de santé (ARS) et la ville de Marseille avaient validé l’idée fin janvier. Selon le Journal du Dimanche, une dernière réunion doit rassembler ce dimanche les services de santé de la ville de Marseille, l’OM, l’ARS-Paca et les marins-pompiers pour finaliser la création de ce vaccinodrome.

"L’ARS-Paca nous a promis une augmentation conséquence du nombre de vaccins dans les prochains jours. Nous pourrons ouvrir jusqu’à six lignes de vaccination dans le stade, confirme au JDD Michèle Rubirola, médecin et première adjointe au maire de Marseille après avoir occupé le fauteuil de maire pendant quelques mois. L’idée avait germé début janvier. Le docteur Abdou Sbihi, le directeur technique médical de l’OM, m’avait appelée avec l’idée d’utiliser le stade Vélodrome comme vaccinodrome. Mais jusqu’à présent, les doses manquaient."

Les doses sont arrivées à Marseille

Et les doses de vaccin sont bien arrivées ce week-end à Marseille et en Provence-Alpes-Côte d’Azur (18.720 de Pfizer-BioNTech et 30.000 d’AstraZeneca). Des tentes de vaccination ont notamment été installées sur le Vieux-Port de Marseille. "Nous avons les moyens techniques et les moyens matériels et humains grâce au bataillon des marins-pompiers, avait expliqué samedi sur France Info Yannick Ohanessian, adjoint au maire de Marseille. Donc, nous disons allez, chiche, allons plus loin." "Nous sommes prêts à ouvrir le stade Vélodrome", affirmait-il.

Selon le JDD, l’OM a proposé de mettre à disposition des bénévoles pour aider à la vaccination en encadrant et en faisant respecter les gestes barrières. Au sein du club, qui est gestionnaire exclusif du stade, ce dossier du Vélodrome comme vaccinodrome est le dernier géré par Thierry Aldebert. En conflit avec les supporters, proche de l’ex-président Jacques-Henri Eyraud, le directeur général adjoint en charge de l’exploitation du stade (et chef de la sécurité) a été mis à pied par l’OM ce vendredi. Le Vélodrome appartient à la ville de Marseille. Mais il coûte cher aux Marseillais. Benoît Payan, le maire, a annoncé son intention de le vendre à l’OM.

Laurent Picat Journaliste RMC Sport