RMC Sport

Desplat charge Aulas, "dépassé" et "indigne" dans ses attaques anti-PSG

Bertrand Desplat

Bertrand Desplat - AFP

Président de l’En Avant de Guingamp, Bertrand Desplat n’a pas pris de gants pour critiquer, dans les colonnes de L’Equipe, les attaques de Jean-Michel Aulas envers le PSG.

En cette fin mois d’août, Jean-Michel Aulas n’en démord pas. Paris, avec son recrutement pharaonique, ne respecte pas les règles du fair-play financier. Et le président de l’OL d’annoncer la prochaine apocalypse du foot français, noyé sous l’inflation des salaires et des indemnités de transfert dont Paris est le grand responsable. Aulas multiplie ainsi les attaques envers le PSG, quand ce ne sont pas les bourdes, en témoigne la triste affaire du kangourou. Un comportement qui agace, à commencer par son homologue de Guingamp, Bertrand Desplat.

A lire aussi >> Quand Aulas s'invite dans l'After pour répondre à Riolo

"Mauvais perdant"

"Je ne vois là-dedans que la position d'un dirigeant qui se sent dépassé par un nouveau modèle économique et qui la joue mauvais perdant, a réagi Desplat dans les colonnes de L’Equipe. Peut-être que ça amène chez Jean-Michel une forme d'aigreur. Stigmatiser en tombant dans la vulgarité, ça devient indigne. Ça nous ferait oublier l'immense dirigeant qu'il est. J'ai l'impression que Jean-Michel est un roi de l'ancien monde qui a envie que rien ne change. Le foot est un pan de l'économie qui attire des capitaux extérieurs, il y a je crois le droit d'investir en France. Ça fait longtemps que je dis que Jean-Michel est le plus grand conservateur du foot français."

A lire aussi >> Aulas encense Neymar...mais redoute une arrivée de Mbappé au PSG

VIDEO. Jean-Michel Aulas aborde le problème de la surenchère imposée par le PSG

S.R