RMC Sport

Droits TV Ligue 1: selon Aulas, "il n'y aura probablement pas d'appel d'offres" pour 2021-2024

Invité de l'After Foot ce jeudi sur RMC, Jean-Michel Aulas a fait part de sa satisfaction, après l'accord conclu entre la LFP et Canal+ pour réattribuer le reste des droits TV de la Ligue 1 à la chaîne cryptée cette saison. Pas sûr en revanche qu'il y ait un appel d'offres pour les saisons 2021 à 2024 selon le président de l'OL, après le fiasco Mediapro.

La fameuse théorie du moindre mal. Après des mois de feuilleton, la Ligue 1 a un diffuseur unique pour la fin de la saison: Canal+ récupère l'ensemble des droits TV du championnat de France (et huit des dix matchs de Ligue 2 par journée) pour les prochains mois, grâce à un accord conclu avec la Ligue de football professionnel (LFP).

Pour la suite, à savoir la période 2021-2024, rien n'est tranché. Mais si l'hypothèse d'un appel d'offres semblait probable, cela pourrait ne pas être le cas. C'est ce que laisse entendre Jean-Michel Aulas ce jeudi dans l'After Foot sur RMC. 

Des discussions "avec des médias de dimension internationale"

"On va continuer à discuter du gré à gré pour les saisons suivantes, avec des médias de dimension internationale. Le gré à gré concerne tout le monde. Il n'y aura probablement pas d'appel d'offres", explique le président de l'OL. Avant cet accord avec Canal+, la LFP avait lancé un appel d'offres partiel concernant les lots de Mediapro. Le prix de réserve n'avait pas été atteint mais Amazon ou DAZN avait fait part de leur intérêt. 

Le montant total des droits TV pour la saison s'élève à environ 670 millions d'euros, soit une baisse de près de 50% par rapport au montant d'1,1 milliard initialement prévu après l'achat des droits par Mediapro en 2018. "Cela permet d'avoir de la visibilité, note le président de Lille Olivier Létang sur RMC. C'est une issue que je qualifie de favorable. C'est sûr que par rapport à ce qui était prévu en début de saison, ça peut paraître dur. Mais on sait ce qu'on aura." 

A.Bo