RMC Sport

L’OM et l’OL derrière le PSG en Ligue 1, Saint-Etienne relégué... les prévisions du CIES

Le CIES a publié ce lundi ses estimations de classement pour les cinq grands championnats européens à l’issue de la saison 2021-22. L’Observatoire du football se base sur divers critères dont l’expérience des joueurs, les investissements au sein des effectifs et les performances des équipes lors des 365 derniers jours.

Le LOSC, champion en 2020-21, devrait terminer hors du podium du championnat de France cette saison. C’est le résultat d’une estimation du classement de Ligue 1 réalisée par l’Observatoire du football CIES et publiée ce lundi matin. Cette estimation est basée sur un modèle statistique qui inclut l’expérience des joueurs, les investissements en sommes de transfert pour composer les effectifs, ainsi que les performances des équipes lors des 365 derniers jours.

Selon le CIES, le Paris Saint-Germain, qui survole déjà la L1 après six journées grâce à un effectif pléthorique, terminerait de manière assez logique sur le trône. Alors que la bataille des prétendants fait rage derrière l’ogre parisien, ce serait finalement l’Olympique de Marseille qui s’en sortirait le mieux à ce petit jeu, et finirait vice-champion de France, comme en 2019-20. L’Olympique lyonnais grimperait lui sur le podium, talonné par l’AS Monaco, Lille donc, et l’OGC Nice. Malgré ses investissements colossaux durant l’été – 79,5 millions d’euros dépensés au cours du mercato, soit 3,5 millions de moins seulement que le PSG –, Rennes ne serait que septième.

Actuellement troisièmes et quatrièmes (dans la vraie vie), Lens et Angers reculeraient finalement aux 9e et 8e rangs. Troyes et surtout l’AS Saint-Etienne seraient eux directement relégués à l’issue de la saison, un petit cataclysme à l’échelle des Verts qui n’ont plus connu la descente depuis vingt ans. Dix-septième, le Stade brestois devrait lui en passer par un barrage L1/L2.

Des classements décevants pour Arsenal et la Juventus Turin

Dans la suite de sa 348e "Lettre hebdomadaire", le CIES réalise également une estimation des classements pour les quatre autres grandes ligues européennes. En Espagne, le Real Madrid regagnerait un titre laissé la saison passée à son rival madrilène de l’Atlético, finalement dauphin des Merengue. Alors que le FC Barcelone, empêtré dans une année de transition post-Messi déjà tourmentée, échouerait sur la dernière marche du podium. Pas de surprise du côté des relégués (Elche, Cádiz et Alavès).

En Angleterre, le Big Five aurait fière allure. Manchester City conserverait son titre de champion, et devancerait son rival United. Liverpool complèterait le podium, devant Chelsea et Tottenham. Arsenal reculerait encore un peu plus au classement par rapport à la saison dernière, et aboutirait hors des places européennes (9e). Le Newcastle d’Allan Saint-Maximin serait relégué, tout comme Watford et Norwich.

En Allemagne, le Bayern Munich ne serait toujours pas prêt à laisser sa place d’ogre de la Bundesliga. Alors que l’on aurait pu s’attendre à retrouver le Borussia Dortmund d’Erling Haaland juste derrière, c’est finalement le Wolfsburg des Français Jérôme Roussillon et Maxence Lacroix qui seraient propulsés dauphins, à la faveur d’un départ de championnat canon (avec quatre victoires et un nul, les Loups sont toujours invaincus en Championnat). Greuther Fürth et le Vfl Bochum seraient condamnés, tandis qu’Augsburg devrait en passer par un barrage Bundesliga/Bundesliga 2.

Enfin, en Italie, l’Inter Milan conserverait également sa couronne au nez et à la barbe du Napoli et de l’AC Milan, respectivement deuxième et troisième de Serie A. L’AS Roma de José Mourinho terminerait au pied du podium, devant l’Atalanta. Plus surprenant, la Juventus Turin gérerait mal l’après-Ronaldo avec une triste sixième place, synonyme de Ligue Europa. Venise ferait l’ascenseur en réintégrant immédiatement la Serie B, accompagné de la Spezia de Thiago Motta et l’US Salernitana de Franck Ribéry.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport