RMC Sport

Lens: Haise ne pense pas que le RCL mérite plus de sanctions

Trois jours après les incidents qui ont émaillé le derby du Nord entre Lens et Lille samedi (1-0), Franck Haise s'est exprimé sur les sanctions reçues par son club, lors de la conférence de presse à la veille du match entre les Sang et Or et Strasbourg qui se jouera à huis clos mercredi au stade Bollaert-Delelis.

En temps normal, Franck Haise aurait eu de quoi sourire. Trois jours après un derby du Nord remporté face à Lille (1-0), champion de France en titre, l'entraîneur de Lens se présentait en conférence de presse à la veille du match des Sang et Or contre Strasbourg, pour le compte de la 7e journée. Mais après les incidents qui ont eu lieu à la mi-temps du match entre Lensois et Lillois, Haise n'a pas semblé d'humeur à se réjouir.

Lundi, la Ligue de football professionnel a sanctionné Lens, à titre conservatoire, de deux matchs à domicile qui se dérouleront à huis clos. Une sanction qui pourrait encore être alourdie lors du verdict final, le 6 octobre. Pour la réception de Strasbourg mercredi au stade Bollaert-Delelis, les joueurs lensois devront donc faire sans leurs supporters. "C'est une très grande déception pour les joueurs comme pour moi. On va faire sans eux, et essayer d'être à la hauteur comme on l'a été sans eux lors des derniers mois pendant la pandémie, en attendant leur retour", a assuré Haise.

"Ces choses ne devraient pas arriver"

Interrogé sur le peu de soutien envers les supporters lensois de la part du club artésien, alors que l'OGC Nice a par exemple longtemps rejeté une partie de la faute sur les joueurs marseillais lors des incidents entre les deux clubs de la Côte d'Azur, Haise a tenu à clarifier les choses: "Il y a des faits. Quand les gens viennent voir un match, ils ne viennent pas pour prendre des sièges dans la figure. Ces choses ne devraient pas arriver."

Selon l'entraîneur de Lens, qui s'est donc longuement exprimé sur le sujet, "le terrain doit être un lieu sacralisé, réservé aux joueurs et aux arbitres." L'absence des joueurs et des officiels à la mi-temps de la rencontre aurait expliqué les débordements selon Haise: "Je pense que si on avait été sur le terrain, les choses ne se seraient pas passées comme ça."

D'autres décisions de la LFP le 6 octobre

Avec la décision de la Ligue, Lens va devoir jouer contre Strasbourg et Reims des matchs à huis clos. Mais d'autres sanctions pourraient tomber le 6 octobre prochain, comme un retrait de point qu'a subi l'OGC Nice. Pour Haise, "les sanctions sont déjà assez importantes. Les acteurs n'étaient pas là, le match s'est terminé donc je ne pense pas qu'on mérite plus de sanction."

En attendant les décisions de la commission de discipline de la LFP dans un peu plus de deux semaines, Lens va donc poursuivre son bon début de saison en tentant d'oublier la partie négative de ce dernier match contre le LOSC. Car sur le terrain, les Sang et Or ont une nouvelle fois été performants et ont remporté leur premier derby du Nord depuis 2006. Après six journées de championnat, Lens occupe la 3e place du classement.

DM