RMC Sport

Lens-Lille: Pavard au soutien du Losc avant le derby

L’international français Benjamin Pavard a apporté son soutien à Lille, son ancien club, avant le derby sur le terrain Lens, ce vendredi (21h, 36e journée de Ligue 1). Le latéral droit les exhorte à décrocher le titre.

Un champion du monde au soutien d’un candidat au titre. Benjamin Pavard (25 ans) a adressé un message aux supporters et aux joueurs lillois avant le derby sur le terrain de Lens, ce vendredi (21h, 36e journée de Ligue 1). Natif de Maubeuge et formé à Lille (2005-2016), le latéral droit du Bayern Munich pousse le Losc à signer un sans-faute qui lui ouvrirait les portes d’un quatrième titre de champion de France.

Les hommes de Christophe Galtier sont actuellement leaders avec un point d’avance sur le PSG. Une petite marge qui leur suffira s’ils gagnent leurs trois derniers matchs. Cela commencera par la visite chez le voisin lensois, 5e et en course pour décrocher une qualification européenne.

"Salut les supporters lillois, j’espère que vous allez bien, lance l’international français. Tout d’abord félicitations pour votre magnifique saison. Franchement chapeau. Maintenant, il reste 3 matchs, 3 finales, 3 victoires et un derby à remporter vendredi. Je compte sur vous. Donnez tout et ne lâchez rien. Je serai derrière ma télé à vous encourager et je vous dis à bientôt."

Pavard avait quitté Lille en 2016 pour Stuttgart (alors en D2 allemande) après 25 apparitions en deux saisons avec maillot lillois. Il avait regretté le manque de confiance accordée par Frédéric Antonetti, alors sur le banc des Dogues. "Je n'avais pas la confiance de l'entraîneur, et quand je jouais, c'était à tous les postes sauf le mien, qui est défenseur central, avait-il confié quelques années plus tard dans Goal. Il n'y avait pas de communication avec moi. Je sentais qu'il ne me considérait pas vraiment car j'étais jeune." "C'est un choix sportif, il va se remettre en question, avait déclaré Antonetti au moment du départ de son joueur pour l'Allemagne. Dans le monde du foot, même jeune et avec du talent, il faut être responsable."

NC