RMC Sport

Ligue 1: l'OL peut-il vraiment récupérer les joueurs expulsés pour la bagarre au prochain match?

Jean-Michel Aulas, président de l’OL, a demandé à Canal+ de fournir à la Ligue les images de l’altercation à l’issue de Monaco-Lyon (2-3) dimanche pour éventuellement annuler les expulsions de Marcelo et Mattia De Sciglio.

L’OL a payé cher pour se relancer dans la course à la Ligue des champions en s’imposant à Monaco (2-3), dimanche. Les Lyonnais ont quitté la Principauté avec trois points et autant de cartons rouges. Maxence Caqueret fut le premier à rejoindre les vestiaires pour deux cartons jaunes (30e, 70e). Puis, Marcelo et Mattia de Sciglio ont été expulsés après le coup de sifflet final après la grosse altercation entre les joueurs des deux camps. A la grande surprise du défenseur italien: "Pourquoi rouge?", a-t-il lancé à M.Turpin.

L’arbitre l’estime impliqué dans ces échanges houleux. Les images montrent bien l’italien dans la mêlée sans distinguer la teneur de ses propos. Lui aussi expulsé, Marcelo a peu contesté, à l’instar des jeunes Monégasques Willem Geubbels et Pietro Pellegri, également expulsés. A l’issue de la rencontre, Jean-Michel Aulas a dénoncé la lourdeur des sanctions en désignant les Monégasques comme coupables. Il a aussi invité Canal+ à fournir les images, dans sa quête de vérité et de faire en sorte que les sanctions contre Marcelo et De Sciglio soient levées.

Aulas: "Je compte sur Canal+ pour livrer les images"

"On n'avait aucune raison de se faire agresser en fin de match, a dénoncé le président. Il y a les deux gamins de Monaco qui sont venus nous agresser. Geubbels devrait faire attention parce que ce qu’il a fait n’est pas bien. Marcelo et De Sciglio ont pris. On se retrouve malheureux parce qu’on va se faire sanctionner alors que, visiblement, nous n'y sommes pour rien. Je sais que M.Turpin a reçu des louanges de la part de Monaco donc, je vais essayer de lui en faire quelques unes avant de partir parce que ce n'est pas normal. On n'a pas de chance avec l'arbitrage depuis quelques temps. J’espère qu’on va revoir les images, je compte sur Canal + pour les livrer dans un petit paquet cadeau."

Rudi Garcia a aussi pesté contre la décision de Turpin. "On a été durement sanctionné alors que ni Marcelo, ni De Sciglio n’ont riposté", a-t-il assuré. Les chances d’amnistie pour les deux joueurs semblent minces. Leurs cartons rouges seront étudiés en commission de discipline cette semaine. Par le passé, elle a déjà annulé des exclusions comme pour Steve Mandanda en mai 2018 après un match face à Guingamp où elle avait jugé la sanction trop sévère. Elle peut aussi être saisie pour corriger "des erreurs concernant l’identité d’un acteur dans l’attribution d’un carton jaune ou rouge", précise l’article 3 du règlement disciplinaire.

Quatre suspendus face à Lorient

Dimanche, M.Turpin a toutefois bien pris le temps avant de sortir les rouges pour les quatre joueurs. Il a même discuté plusieurs secondes avec De Sciglio en attendant que les autres protagonistes s’approchent. Sa décision semble bien réfléchie et ne devrait pas être invalidée par la commission de discipline mais cela n’empêche pas l’OL d’espérer une baisse des sanctions. Car ces cartons rouges compliquent sérieusement la tâche de Rudi Garcia qui sera privé de De Sciglio, Marcelo et peut-être Jason Denayer (sorti blessé) en défense, samedi face à Lorient (17h, 36e journée de Ligue 1). Maxence Caqueret et Memphis Depay (suspendus) manqueront également à l’appel. "On va voir si on va trouver onze joueurs pour affronter Lorient, samedi", a ironisé Garcia dimanche soir.

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport