RMC Sport

Ligue 1: titre, Ligue des champions... pourquoi la victoire de Lyon change tout

Le scénario fou du match entre Monaco et Lyon (2-3) change la donne dans le haut du tableau avec désormais deux duels dans le top 4: un pour le titre, l’autre pour le podium.

La Ligue 1 est décidément paradoxale: elle n’avait jamais connu une crise aussi importante (coronavirus, fiasco Mediapro) et vit pourtant l’une des fins de saisons les plus emballantes depuis (peut-être) le titre de Montpellier en 2012. On ne sait pas encore s’il s’agit d’une publicité bénie alors que les droits TV pour les trois prochaines saisons seront le feuilleton de l’été ou si cela conforte Canal+ dans son choix de ne vouloir que les meilleures affiches. Les deux dernières ont offert aux abonnés de la chaîne cryptée un suspense remarquable. Il y eut OL-Lille (2-3) la semaine dernière, puis Monaco-OL (2-3) ce dimanche. Pour deux résultats qui dessinent trois dernières journées en feu d’artifice.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité la Ligue des champions

Les deux duels du Top 4
Les deux duels du Top 4 © RMC Sport

Le succès lyonnais en Principauté change tout pour cette fin de saison. Tout autre résultat les aurait presque mis hors-jeu de la course au podium. En inversant le sort du match, ils sont au contraire revenus dans le coup à un point de Monaco, troisième et dernier qualifié pour la plus prestigieuse des compétitions europénnes.

Ce succès scelle aussi les rêves de titre de l’ASM. Jusqu’alors battus une seule fois en 2021 (à Strasbourg le 3 mars) et capables de ne pas prendre de buts pendant deux mois (9 matchs toutes compétitions confondus), les Monégasques s’étaient mis à rêver d’un sacre inespéré, quand ils pointaient à la 12e place début novembre.

Niko Kovac peut assurer qu’il n’a jamais visé le titre, le revers face aux Lyonnais est un coup d’arrêt. Les voilà trop loin de Lille, leader avec 5 points d’avance, et du PSG, 2e avec quatre points d’avance. Et sous la menace de Lyon, 4e à un point. Au lieu d’une lutte à trois pour le titre, le sprint final dessine deux duels: Lille-PSG pour la première place, Monaco-OL pour le podium.

Lens, Rennes et Reims comme arbitres

Plus aucun des quatre premiers ne s’affronteront mais il y aura quelques arbitres dans l’histoire. Lens en premier lieu. Les Sang et Or, 5es et en course pour une qualification en Ligue Europa ou Conference League, ont perdu face au PSG (2-1) samedi et affronteront encore deux membres du Top 4: Lille vendredi (21h) dans un derby du Nord bouillant puis Monaco lors de la dernière journée.

Rennes et Reims défieront aussi deux équipes parmi les prétendants dans un chassé-croisé lors des deux prochaines journées: le PSG et Monaco. Leur écart au classement distingue les objectifs de ces deux équipes. Tout reste incertain mais une chose est claire: Lille, pour le titre, et Monaco, dans son duel avec l’OL, sont maîtres de leur destin.

Les calendriers des quatre premiers:

La course pour le titre:

Lille (1er, 76 points): va à Lens, reçoit Saint-Etienne, va à Angers
PSG (2e, 75 points): va à Rennes, reçoit Reims, va à Brest

La course pour la Ligue des champions:

Monaco (3e, 71 points): va à Reims, reçoit Rennes, va à Lens
Lyon (4e, 70 points): reçoit Lorient, va à Nîmes, reçoit Nice

NC