RMC Sport

Ligue 1: la LFP se penche déjà sur les incidents avec des supporters à Saint-Etienne et Marseille

Info RMC Sport - La commission de discipline de la LFP se réunit ce lundi pour décider d’éventuelles sanctions après les incidents de Saint Etienne-Angers. Les débordements de supporters lors du duel entre l’OM et le PSG est également abordé par les membres de l’instance.

La fin du match entre Saint-Etienne et Angers (2-2) a permis aux Verts d’obtenir un point presque miraculeux au vu de la soirée passée à Geoffroy Guichard. La faute aux incidents provoqués par les supporters de l’ASSE et un retard d’une heure du coup d’envoi face au SCO. Réunie en urgence ce lundi, la commission de discipline de la LFP pourrait prendre des sanctions contre les Verts au terme de cette 11e journée de Ligue 1.

Selon les informations de RMC Sport, le dossier va être mis en instruction et à titre conservatoire les Verts risquent un huis clos total. Le sursis, décidé après le match contre Lyon, d'une fermeture pour deux matches de la tribune sud pourrait lui aussi tomber.

Les incidents du Classique aussi au programme

Toujours selon les éléments obtenus par RMC Sport, la commission de discipline de la Ligue aborde en ce moment même les incidents survenus lors du Classique hier soir entre Marseille et le Paris Saint-Germain. Aucune décision n'a encore été prise. La LFP juge pour l'instant qu'il est trop tôt pour prendre des sanctions.

>> OM-PSG, les infos en direct

Elle pourrait quand même aborder une nouvelle fois ce dossier à midi, en même temps que celui de Saint-Etienne. Malgré un dispositif de sécurité renforcé pour ce duel contre Paris, le club phocéen risque gros et pourrait même perdre un point par révocation d’un sursis en raison d’une première sanction décidée après des incidents contre Angers. A l'issue du match, Dimitri Payet lui-même a réclamé des sanctions contre les supporters impliqués.

"Merci au public qui a mis le feu et a été exemplaire, mais j'ai aussi vu des bouteilles, des chargeurs, des briquets, j'en ai déjà vu sur moi, je sais ce que c'est, a pesté le capitaine de l'OM. Certains dérapent, on risque de perdre des points, on ne peut pas dire que ces gens-là aiment l'OM. Je suis désabusé, je ne comprends pas, on se sait observés, il faut des vraies sanctions, on ne peut plus attendre que quelqu'un soit blessé."

JGL avec Arthur Perrot