RMC Sport

Ligue 1: la réserve de Reims jugée irrecevable après son nul contre Nice

Selon les informations de RMC Sport, la réserve déposée par Reims après son nul face à Nice (0-0), concernant la présence sur la feuille de match de Laurent Bessière, responsable de la performance, a été jugée irrecevable par la commission des compétitions de la Ligue de football professionnel (LFP).

Reims débouté par la Ligue. Selon les informations de RMC Sport, la commission des compétitions de la LFP a jugé irrecevable la réserve posée par le Stade de Reims dimanche dernier lors de la réception de Nice (0-0, 19e journée de Ligue 1). Le club champenois avait dénoncé la présence sur la feuille de match de Laurent Bessière, nouveau responsable de la performance récemment arrivé en provenance de Lens. Reims a estimé que sa prise de fonction avec Nice n’était pas encore officielle puisque son préavis avec Lens courait jusqu’au 22 février selon les dirigeants lensois, après la rupture de son contrat de manière unilatérale le 2 janvier dernier.

"La réserve ne s'appuie sur aucun fondement réglementaire"

"La réserve déposée par le Stade de Reims, qui ne s'appuie sur aucun fondement réglementaire, porte sur la présence d'un dirigeant de l'OGC Nice, au demeurant titulaire d'une licence en cours de validité, sur le banc de touche, indique la décision de la LFP que s’est procurée RMC Sport. Donc la commission déclare irrecevable la réserve déposée par le Stade de Reims."

Bessière a été recruté par Florian Ghisolfi, nouveau directeur sportif niçois arrivé lui aussi en provenance de Lens en octobre dernier. Les dirigeants de Lens contestent la rupture du contrat de Bessière alors que ce dernier la justifie en expliquant avoir été écarté du stage de préparation à Marbella le 28 novembre et interdit de fréquenter l’effectif professionnel, selon L’Equipe. Il assure également avoir été cantonné à un bureau du centre d’entraînement.

Bessière, également passé par Reims jusqu’en 2020, a rejoint Nice en compagnie de Ghislain Dubois comme préparateur physique responsable musculation. Reims estimait ne pas avoir trouvé trace de l’inscription de Bessière comme nouveau membre du staff niçois sur les serveurs de la LFP, son nom ayant été ajouté manuellement sur la feuille de match. Avant Reims-Nice, Bessière était déjà sur le banc azuréen contre Le Puy (0-1, 32e de finale Coupe de France) le 7 janvier et Montpellier (6-1, 18e journée de L1), le 11 janvier. Nice s'était défendu dans un communiqué en assurant que Laurent Bessière était bien sous contrat. Le club a donc été conforté par la LFP.

NC avec Maxime Tilliette