RMC Sport

Ligue 1: Lorient-Lyon officiellement reporté à cause de l'état de la pelouse du Moustoir

La LFP a décidé de reporter à une date ultérieure la rencontre entre Lorient et Lyon en raison du mauvais état de la pelouse du Moustoir.

L'appel de l'OL a été entendu. Alors que les Gones ont publiquement exprimé leur désaccord de jouer au Moustoir face à Lorient ce dimanche, la LFP a annoncé ce vendredi le report de la rencontre, initialement prévue à 13 heures, en raison de l'état de la pelouse.

"Suite au rapport consécutif à la double visite des délégués de la LFP à Lorient les 11 et 12 août 2022, la Commission des Compétitions a constaté que l’état actuel de la pelouse du stade du Moustoir ne permettait pas d’assurer la sécurité des acteurs du jeu, explique l'institution dans un communiqué. En conséquence, la Commission des Compétitions de la LFP décide de reporter à une date ultérieure la rencontre FC Lorient – Olympique Lyonnais comptant pour la deuxième journée de Ligue 1 Uber Eats."

En août 2018, la pelouse de Lorient avait également été dégradée après l'organisation du Festival Interceltique et le match de Ligue 2 Lorient-Valenciennes avait été délocalisé à Bordeaux. Selon nos informations, ce report n'est pas vraiment inquiétant pour la suite du championnat, rapporte une source proche de la Ligue. Un remplaçage total de la pelouse est prévu prochainement par le club breton. Aucun autre match de la 2e journée ne sera déplacé à 13 heures.

Une pelouse dégradée à cause de la sècheresse

Si Peter Bosz a affirmé ce vendredi en conférence de presse qu'il préparait son équipe pour jouer dimanche, l'OL était monté au créneau dès mercredi pour dénoncer l'état de la pelouse du Moustoir, qui s'est dégradée en raison de la sècheresse et du Festival Interceltique qui s'y déroule. "Ça peut mettre en danger l’intégrité physique des joueurs", déplorait dernièrement le club rhodanien, qui demandait à la LFP de reporter la rencontre, faute de pouvoir envisager une inversion ou une délocalisation en urgence.

Ce report va mettre un léger coup d'arrêt aux deux équipes, qui s'étaient imposées lors de la première journée. Les Merlus avaient triomphé à la surprise générale dans le derby breton face à Rennes (0-1), tandis que les Gones avaient pris les trois points au Groupama Stadium face à l'AC Ajaccio (2-1).

AS, avec AP