RMC Sport

Ligue 1: Montpellier se relève avec Delort, Bordeaux et Strasbourg coincent

Trois matchs nuls 1-1 dans ce multiplex de la troisième journée de Ligue 1, entre Metz et Reims, Bordeaux et Angers, Strasbourg et Troyes. Mené à la pause, Montpellier a renversé la situation contre Lorient pour empocher une première victoire (3-1).

Montpellier Lorient: 3-1

Avec un point pris en deux matchs et déjà six buts encaissés, le tout en attendant peut-être les départs de Laborde et Delort, le MHSC recevait Lorient pour s’éviter un début de crise. Et cela a mal commencé avec le premier but de Le Fée en professionnel, de la tête, bien aidé par une grosse erreur de main de Bertaud (21e). En seconde période, les Montpelliérains ont su renverser la situation, en prouvant qu’ils pouvaient bien faire aussi sans leur infernal duo offensif. Savanier a d’abord égalisé sur un coup-franc direct à l’entrée de la surface, avec l’aide du poteau (49e). Quelques minutes plus tard, c’est Steven Mavididi qui a dévié, avec beaucoup de réussite, un retourné de Delort pour prendre Nardi à contre-pied (57e).

La fin de rencontre, à sens unique, verra Delort marqué peut-être son dernier but avec Montpelllier (82e) avant de sortir sous l’acclamation de la Mosson, et les Lorientais complètement sortir de leurs gonds, terminant la rencontre à neuf après les exclusions de Mendes et Hergault. 3-1, un score qui traduit beaucoup mieux la physionomie de la rencontre, avec des Héraultais archi dominateurs: 32 tirs à 5.

Metz Reims: 1-1

Tout s’est joué dans le premier quart d’heure. Quelques minutes après la tête victorieuse de Munetsi (6e), les Messins ont égalisé de belle manière, grâce à une frappe puissante de Maïga aux 25 mètres, dans la lucarne de Rajkovic. Le milieu grenat aurait pu offrir la victoire en fin de rencontre avec une nouvelle tentative à l’extérieur de la surface, qui a terminé cette fois-ci au pied du poteau droit (80e). Entre temps, Kebbal avait pensé donner l’avantage aux Rémois, mais son but a finalement annulé par le VAR après de longues minutes, pour une faute de Kouyaté sur Munetsi au départ de l’action (53e).

Dans la foulée, le jeune milieu a été tout proche d’inscrire son deuxième but en trois matchs de Ligue 1, après un nouveau festival côté droit (61e). Après trois journées, les deux équipes occupent le milieu de tableau et restent à la recherche de leur première victoire.

Bordeaux Angers: 1-1

Sur la lancée de son bon match nul obtenu à Marseille dimanche dernier (2-2), Bordeaux s’est très rapidement illustré, par l’intermédiaire de Sékou Mara (11e). Mais le SCO, large vainqueur de Lyon (3-0) la semaine passée et seule équipe à pouvoir rejoindre le PSG avec 9 points en 3 matchs, a réagi par Romain Thomas de la tête (38e), quelques instants avant de manquer le but du 2-1 juste avant la pause par sa pépite Mohamed-Ali Cho. Les Girondins ne parviendront pas à arracher leur premier succès de la saison, et devront patienter au moins jusqu’à un périlleux déplacement à Nice la semaine prochaine pour enfin espérer prendre les trois points.

Strasbourg Troyes: 1-1

L’ESTAC a longtemps cru obtenir sa première victoire de la saison. Bien lancés par le but de Touzghar, son premier en Ligue 1 depuis 6 ans, les Troyens ont subi la foudre strasbourgeoise en seconde période, sous les trombes d’eau de la Meinau. Après une première égalisation refusée à Sissoko pour une légère position de hors-jeu (57e), le Racing est revenu grâce à Thomasson, à l’affût après une double intervention manquée de Gallon sur Diallo et Gameiro (77e).

Cette fois-ci, l’interminable suspense entourant la vérification des images a permis au public alsacien d'exploser. Diallo est passé tout proche d’assommer le promu quelques secondes plus tard, mais sa tête a terminé juste au-dessus. Après deux défaites, Troyes prend son premier point de la saison et laisse la dernière place du championnat à son adversaire du jour.

Jules Aublanc Journaliste RMC Sport