RMC Sport

Ligue 1: titre, places européennes, maintien... comment la 37e journée peut être décisive

Lille, le PSG et Monaco, dans une moindre mesure, sont encore en course pour le titre de champion de France, à l'aube de la 37e journée de Ligue 1. Les billets pour la Ligue des champions et la Ligue Europa sont tout aussi incertains. Idem pour la lutte pour le maintien, qui implique encore sept clubs.

Cela faisait bien longtemps qu'il n'y avait pas eu autant de suspense à tous les étages. Les vingt équipes de Ligue 1 jouent dimanche soir à partir de 21 heures, pour le multiplex de la 37e et avant-dernière journée. Les clubs qui n'ont plus rien à jouer se comptent sur les doigts d'une main. C'est le cas de Dijon, condamné à la relégation et à la dernière place. Mais que ce soit pour le titre, la course à l'Europe et le maintien, rien n'est fait. Il est même fort probable que tout se décide finalement à la dernière journée, prévue le 23 mai.

  • Pour le titre (Lille, PSG, Monaco)

Leader avec trois points d'avance sur le Paris Saint-Germain, Lille reçoit l'AS Saint-Étienne. Les Lillois seront champions dès dimanche soir s'ils s'imposent alors que les Parisiens ne gagnent pas face au Stade de Reims. Il y aurait alors quatre points d'écart.

Un autre scénario existe, et implique l'AS Monaco qui est actuellement 3e avec cinq points de retard: si Paris perd et que Monaco ne gagne pas contre Rennes, Lille peut aussi être champion dès dimanche soir avec un match nul.

En cas de défaite de Lille, le PSG s'emparera de la 1re place avec une victoire. Cela s'explique par la différence de buts générale largement favorable aux Parisiens (+52 contre +40 avant les matchs de dimanche).

  • Pour la Ligue des champions (PSG, Monaco, OL)

Si le champion de Ligue et son dauphin seront directement qualifiés pour la phase de poules de la prochaine Ligue des champions, la 3e place ne donne accès qu'au 3e tour préliminaire de la compétition. Mais elle deviendra aussi qualificative pour la phase de poules, seulement si Manchester United remporte la finale de la Ligue Europa contre Villarreal (le 26 mai).

En attendant, l'Olympique Lyonnais, 4e, peut encore espérer finir sur le podium. Il compte un petit point de retard sur l'AS Monaco. En cas de meilleur résultat par rapport au club de la Principauté, l'OL passera devant.

Le PSG, en cas de victoire, sera certain de finir sur le podium, grâce à sa différence de buts générale. La 2e place lui sera même assurée si Monaco ne gagne pas.

  • Pour la Ligue Europa (Monaco, OL, OM, Lens, Rennes)

Les 4e et 5e places sont qualificatives pour la phase de poules de la prochaine Ligue Europa. La 6e place donne accès au barrage de la Ligue Europa Conférence, la nouvelle compétition de l'UEFA.

Lyon est assuré de finir au minimum 4e, compte tenu de ses 17 points d'avance sur Marseille (5e, 56 pts) et Lens (6e, 56 pts). Renne est juste derrière (7e, 55 pts). Trois équipes sont donc au coude-à-coude pour la 5e place. Leur sort ne sera pas départagé avant la dernière journée, mais le moindre faux pas peut être fatal.

  • Pour le maintien

Avec seulement 18 points, Dijon est déjà relegué et certain de finir 20e. Il reste donc à déterminer la 19e place, aussi synonyme de descente directe, ainsi que la 18e place, qui envoie en barrages de relégation face au vainqueur des playoffs de Ligue 2.

Reims (13e) est la seule équipe à pouvoir se mettre à l'abri dès la fin de cette 37e journée, avec au moins un point. En-dessous, dans l'ordre, Brest, Bordeaux, Strasbourg, Lorient, Nantes et Nîmes se tiennent en cinq points.

Nîmes, 19e, sera quasiment condamné à la relégation directe s'il ne gagne pas et que Nantes, 18e, prend au moins un point. Aussi, le FC Nantes ne pourra pas se sortir de la zone rouge s'il perd et que tous les clubs au-dessus s'imposent. Mais ce scénario est hautement improbable.

Le programme de la 37e journée:

► Bordeaux (15e) - Lens (6e)
► Dijon (20e) - Nantes (18e)
► Lille (1er) - Saint-Étienne (11e)
► Lorient (17e) - Metz (10e)
► Marseille (5e) - Angers (12e)
► Monaco (3e) - Rennes (7e)
► Montpellier (8e) - Brest (14e)
► Nice (9e) - Strasbourg (16e)
► Nîmes (19e) - Lyon (4e)
► Paris (2e) - Reims (13e)

Le programme de la 38e journée (23 mai):

► Angers - Lille
► Brest - Paris
► Lens - Monaco
► Lyon - Nice
► Metz - Marseille
► Nantes - Montpellier
► Reims - Bordeaux
► Rennes - Nîmes
► Saint-Étienne - Dijon
► Strasbourg - Lorient

En cas d'égalité de points au classement, le départage se fait par rapport à la meilleure différence de buts générale. Si cela ne suffit pas, seuls les résultats entre les équipes concernées sont prises en compte. Ensuite, cela se joue à la différence de buts particulière, aux nombre de buts dans les confrontations directes, aux nombres de buts à l'extérieur dans les confrontations directes, aux nombre de buts marqués en général et enfin au nombre de buts marqués à l'extérieur.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport