RMC Sport

Ligue des champions: entre déception et incompréhension, la Ligue 1 réagit à l'élimination du PSG

De Michel Der Zakarian à Morgan Sanson, plusieurs acteurs du monde de la Ligue 1 ont posé leur regard jeudi sur l'élimination du PSG en huitièmes de finale de la Ligue des champions face à Manchester United (1-3).

Pourtant privé de plusieurs joueurs, Paul Pogba et Anthony Martial en tête, Manchester United a réussi à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions en faisant tomber mercredi le PSG (3-1), au Parc des Princes, en huitième de finale retour. Au lendemain de ce cataclysme pour le club de la capitale, qui intervient deux ans après la remontada subie face au Barça (6-1), les acteurs de la Ligue 1 ont réagi en conférence de presse. Certains ont fait part de leur déception, à l’instar de Leonardo Jardim, conscient que l’élimination du PSG n’est pas une bonne publicité pour le football français. "La Ligue des champions, c'est très dur. Ce n’est pas facile d'arriver en quart, demi ou finale. Ce qui s'est passé mercredi, je pense que ce n'est pas bon pour le football français", a souligné l’entraîneur de Monaco.

>> Cliquez ici pour découvrir les offres de RMC Sport et suivre la Ligue des champions

"Je pense que nous avons un bon championnat français. Paris et Lyon sont deux bonnes équipes, j’espère que Lyon va rester en jeu et se qualifier", a-t-il poursuivi. L’OL, qui retrouvera le Barça le 13 mars prochain (21h, à suivre en exclusivité sur RMC Sport) après lui avoir tenu tête à l’aller (0-0), est désormais le dernier représentant français dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Comme Jardim, Benoît Costil comptait lui aussi sur un bon parcours du PSG cette saison en C1. "Sincèrement, ça m’emmerde. Je suis vraiment déçu. Pas du PSG, mais de l’élimination parce qu’on est supporter des clubs français comme on le sera ce soir (pour Rennes-Arsenal), comme on le sera pour Lyon, comme on l’était mercredi soir", a confié le portier des Girondins.

"Ils n’ont pas été efficaces", pointe Der Zakarian

"C’est vrai que je misais beaucoup, j’espérais que Paris franchisse un cap et aille en demi-finale cette année", a-t-il ajouté. De son côté, Michel Der Zakarian a dressé un double constat d’échec pour le PSG, qui s’était imposé à l’aller (2-0) à Old Trafford: mental et technique. "On a vu mardi le Real qui capote aussi à la maison en ayant fait un bon résultat à l’extérieur. Tous les matchs sont difficiles. Dans le foot, il faut être efficace. Ils n’ont pas été efficaces dans les zones de vérité. Ils l’ont payé cash. Ils avaient tout pour le gagner et à un moment donné, ils se sont effrités en faisant des grosses bévues défensives. Quand tu gagnes 2-0 à l’extérieur, que tu joues contre une équipe où il manque 8 titulaires, c’est dommageable", a analysé l’entraîneur de Montpellier.

"Tu prends un but au bout d’1’30 en faisant une grosse boulette. Derrière, ton gardien fait un mauvais geste technique. Le deuxième but fait très, très mal", a-t-il appuyé. Morgan Sanson, lui, a préféré le Real-Ajax (1-4) au PSG-Manchester (3-1). "J’étais avec des Marseillais, donc ça a un peu rigolé à la fin du match. La Ligue des champions, je la regarde d’abord pour progresser. En regardant des matchs comme ça, comme celui de l’Ajax, on progresse. Le match de mercredi n’était pas un top match. Manchester n’était pas énorme. Paris s’est quand même fait remonter. J’ai préféré la soirée de mardi en termes de qualité de jeu. La soirée de mercredi était compliquée pour Paris", a confié le milieu de terrain de l’OM au micro de RMC Sport.

"Je pense que Manchester n’a pas été bon, mais a réussi à se qualifier. C’est ça qui doit être frustrant pour Paris", a-t-il conclu.

RR avec Florent Germain, Yann Pécheral, Julien Landry et Nicolas Paolorsi