RMC Sport

LOSC: Galtier répond à Garcia sur le statut de favori dans la course au titre

Alors que Rudi Garcia estime que "le grand favori, c’est Lille", pour le titre en Ligue 1, Christophe Galtier n'est pas du même avis. Le coach du LOSC ne veut pas "se mettre de pression par rapport à ce statut de leader".

Dans la course au titre de champion de France, chacun met la pression à sa façon. Après le message de Rudi Garcia envoyé au LOSC ce lundi, indiquant que "le grand favori, c’est Lille", Christophe Galtier ne s’est pas privé de lui répondre ce mardi, en conférence de presse, avant le déplacement à Bordeaux ce mercredi en tant que leader de la Ligue 1. Le coach du LOSC a directement mis les pieds dans le plat: "J’ai écouté sa conférence hier, Rudi, c’est un malin. Il a dit une vérité, le classement fait que nous sommes premiers". Mais il s’est rapidement empressé de renvoyer la balle au coach de l’OL, expliquant que "Lyon a l’effectif et le calendrier le plus favorable pour aller titiller Paris".

"Nous ne sommes pas favoris"

L’entraineur des Dogues a alors préféré ne pas donner de grande importance à cette place d’actuel leader de la Ligue 1. "Nous ne sommes pas favoris. Quatre équipes peuvent se battre pour les places européennes actuellement, et d’autres peuvent aussi revenir après avoir rattrapé les matchs en retard", souligne Christophe Galtier, qui ne souhaite donc pas mettre de quelconque "pression par rapport à ce statut de leader". "Peut-être que les joueurs apprécient, moi je n’ai pas le temps. Dix minutes après le coup de sifflet final, on se projette sur le match qui suit. Je ne me vais pas m’endormir sur le classement", assure-t-il.

Galtier reste prudent

Pour conclure, le technicien lillois ajoute que "si on veut se mêler à la bagarre jusqu’au bout, on doit être encore plus exigeant". Galtier a ensuite parlé des erreurs "commises face à Dijon", qu’il ne faudra pas reproduire face à Bordeaux, sinon "on sera en danger". Seul leader au terme de la 22e journée, Lille compte deux points d’avance sur l’Olympique Lyonnais, ce qui est "une grande satisfaction, une grande performance" selon Galtier. Mais celui-ci n’oublie pas qu’il reste "vingt-deux matchs" et que la fin de la saison est encore "très loin".

ALR