RMC Sport

Macron veut que le football reprenne vite et avec du public, explique Le Graët

Après sa rencontre avec Emmanuel Macron à l'Élysée, mercredi, Noël Le Graët a déclaré à L'Équipe que le chef de l'État était favorable à ce que les matchs de football fassent "vite" leur retour avec du public.

"Si l'épidémie de coronavirus continue à diminuer, j'ai bon espoir que dès les premiers matches, il puisse y avoir du public dans les stades". Noël Le Graët a exprimé, auprès du journal L'Équipe, un sentiment optimiste pour le football français au soir de sa rencontre avec Emmanuel Macron à l'Élysée. Le président de la République a reçu mercredi soir le président de la Fédération française de football pour discuter de la reprise économique du secteur.

Selon Noël Le Graët, le chef de l'État est ouvert à un retour rapide des supporters dans les stades: "Il veut faire en sorte que le football reprenne vite et avec des spectateurs. Il va consulter des experts médicaux. (...) Il y a une chance si l'épidémie de Covid-19 continue de diminuer. Si ce n'est pas le cas, je comprendrai très bien que ce ne soit pas possible".

Maracineanu évoquait une jauge à 20.000 personnes

Le patron du football français avait partagé, la veille dans Le Figaro, sa volonté d'aller au-delà de la jauge de 5.000 personnes maximum actuellement fixée par le gouvernement pour éviter la propagation du coronavirus lors de manifestations sportives ou culturelles. Roxana Maracineanu, ministre des Sports, avait déclaré lundi qu'elle n'écartait pas l'idée que les finales de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue puissent avoir lieu avec 20.000 spectateurs en tribunes.

Par ailleurs, Emmanuel Macron et Noël Le Graët n'auraient pas abordé le sujet de la fin anticipée de la saison 2019-2020 de Ligue 1, qui a fait l'objet mardi d'une ordonnance du Conseil d'État. Cette décision a validé l'arrêt du championnat, tout en suspendant les relégations du Toulouse FC et de l'Amiens SC.

JA