RMC Sport

Mercato: le Real acte qu'il n'ira pas au conflit avec le PSG pour Mbappé

Alors qu'il ne reste qu'un an de contrat à Kylian Mbappé au PSG et que les négociations pour une prolongation s'avèrent compliquées, le Real Madrid voudrait sauter sur l'occasion. Mais pas au point "d'aller à la guerre" avec le club parisien, comme le confirme le quotidien espagnol As.

Les fritures sur la ligne entre Kylian Mbappé et le PSG sont scrutées de très près en Espagne, et en particulier à Madrid. Pas une nouveauté quand on sait que le joueur n'a plus qu'un an de contrat avec le club de la capitale et que ces dernières semaines, les tensions ont été mises à nu entre le n°7 et ses dirigeants.

Pour autant, après plusieurs réunions ces derniers jours, la direction des Merengue a fait savoir qu'elle ne forcerait pas un transfert de l'attaquant des Bleus et qu'il valait mieux "laisser les choses se passer", comme le rapporte le quotidien madrilène As.

Pas d'intérêt pour le Real à "entrer en guerre" avec le PSG

En Espagne, il se murmure que le PSG devra se mettre dans les clous du fair-play financier et qu'une grosse vente cet été ne serait pas à exclure. Dans un autre scénario - celui ou Mbappé refuse de prolonger avec Paris - le Real serait également bien positionné pour récupérer le joueur libre en 2022. Pas de quoi, donc, "entrer en guerre" avec le PSG pour la Maison Blanche. D'autant que cela serait se bloquer une marge de négociation, notamment dans la prime de transfert.

Courtisé de longue date par le club madrilène, le champion du monde est à un tournant de sa jeune carrière cet été. Lui qui était venu à Paris pour accrocher la première Ligue des champions de l'histoire du club court toujours après et pourrait être tenté par un départ.

De l'autre côté, le Real a les arguments pour faire pencher la balance, aussi bien financiers que techniques. Voir un duo d'attaque Benzema - Mbappé à l'Euro, scruté par toute l'Europe, a suffi à comprendre l'impact que les deux joueurs tricolores pourraient susciter sur et en dehors du terrain. Les arrivées de Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos et Ashraf Hakimi témoignent toutefois des ambitions parisiennes sur ce mercato pour la saison prochaine. Un argument là aussi à mettre dans la balance et qui pourrait conduire le meilleur buteur de Ligue 1 à rester un an dans la capitale... voire plus.

CP