RMC Sport

Monaco: "Je ne lâcherai pas", Ben Yedder vise toujours le Mondial avec les Bleus après son triplé contre Nantes

Auteur d'un triplé ce dimanche face à Nantes en Ligue 1 (4-1), Wissam Ben Yedder a parfaitement rebondi après sa non-convocation pour le dernier rassemblement de l'équipe de France. Le buteur de Monaco l'assure: il continuera à travailler pour disputer la Coupe du monde.

Wissam Ben Yedder a rappelé à Didier Deschamps qu'il était toujours là. Pas convoqué par le sélectionneur de l'équipe de France lors du dernier rassemblement, le buteur de l'AS Monaco a répondu sur le terrain ce dimanche en inscrivant un triplé face à Nantes (4-1), lors de la 9e journée de Ligue 1. Il prouve ainsi qu'il n'a pas abandonné l'idée de participer à la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre).

"Je n'ai jamais rien lâché, je continue à me donner à fond. Tout le monde rêve de cette Coupe du monde et de cette liste. Tout le monde est attentif. Il faut savoir cravacher, a souligné l'ancien Toulousain au micro de Canal+. Je fais le maximum pour me relever et continuer à bosser. L'équipe passe avant tout aussi. On a vu que les places sont chères, tout le monde est bon. C'est au coach de faire ses choix. Je ne lâcherai pas."

Et de poursuivre sur le même registre en zone mixte: "Ce triplé, c'est une joie, mais on travaille, aussi. Et on continue à bosser énormément parce que tout le monde rêve de cette Coupe du monde. Il y a des périodes compliquées oui, mais il faut travailler deux fois, même trois fois plus. Je retrouve l'efficacité au bon moment, mais il faut continuer. On verra à la fin."

>> Revivez Monaco-Nantes

Un duo prometteur avec Embolo

De son côté, Philippe Clément a apprécié la réaction de son attaquant. L'entraîneur monégasque est d'ailleurs convaincu que Ben Yedder a sa place dans la liste de Didier Deschamps. "Il a la malchance qu'en France, il y ait de bons attaquants", a-t-il soufflé, avant de rappeler ses qualités en conférence de presse. "C'est un avantage pour lui d'avoir un autre attaquant à côté. Il est atypique", a glissé le technicien.

Face à Nantes, le Français a en effet affiché une belle complicité avec Breel Embolo. Auteur de deux buts en sélection lors de deux victoires suisses, en Espagne (2-1) et contre la République tchèque (2-1) ces deux dernières semaines, Embolo a remis ça. De la tête, il a inscrit son 3e but en L1 après qu'Alban Lafont a repoussé une frappe de Ben Yedder, servi par Aleksandr Golovin.

Puis le Suisse a décalé, encore de la tête, son capitaine. Ben Yedder a réussi sa spéciale: piquer son ballon pour inscrire son deuxième but en deux matchs. Et Youssouf Fofana a profité d'une récupération de son binôme Mohamed Camara pour contrer et percuter. Il a servi Golovin, qui, en une touche de balle, a donné à Ben Yedder. Lequel sans contrôle a battu Lafont, avant de conclure son festival sur pénalty pour valider son cinquième triplé en Ligue 1.

AS avec MT et AT