RMC Sport

Monaco: le titre serait "un gros miracle" pour Kovac

Présent en conférence de presse avant la dernière rencontre décisive face au RC Lens, Niko Kovac estime qu'il faudrait "un gros miracle" pour que l'AS Monaco termine champion, ce qui reste encore mathématiquement possible. Le technicien croate préfère rester concentré sur la troisième place.

La dernière journée de Ligue 1 s'annonce intense. Après sa défaite en finale de Coupe de France contre le PSG ce mercredi (2-0), l'AS Monaco a dû se remettre les idées à l'endroit et se préparer pour l'ultime rencontre de la saison face à Lens. 

Les Monégasques ont leur destin entre leurs mains. En cas de victoire face aux Sang et Or, ils seraient certains de terminer 3e, synonyme de qualification pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions (à moins qu'une victoire de Manchester United en Europa League n'offre une place directe en Ligue des champions).

Dans le dur ces dernières semaines, notamment sur le plan physique, Monaco reste, malgré tout, la meilleure équipe de 2021. Reste qu'au match aller, en décembre dernier, les Lensois avaient infligé une défaite cuisante au club de la Principauté à Louis II (0-3), la première des deux défaites à domicile. La prudence est donc de mise.

Présent en conférence de presse avant cette dernière rencontre de l'année, Niko Kovac a été interrogé sur un possible sacre de Monaco, qui pourrait intervenir en cas de succès des siens face aux Lensois et de défaites pour le PSG et Lille. Le différentiel de buts défavorable devrait également être comblé (+40 pour Lille contre +34 pour Monaco).

Kovac: "Nous jouons la 3e place"

Cependant, le technicien croate ne veut pas penser au titre, estimant qu'il faudrait "un gros miracle" pour voir son équipe atterrir devant le LOSC et le PSG.

"Le titre serait un gros, gros, gros miracle. Tout est possible au football mais je pense que ça se jouera entre Lille et Paris. Nous jouons la 3e place et notre ambition est claire donc je ne crois pas à la première place parce que Lille est trop fort pour concéder autant de buts et aussi perdre. De la même manière, je ne vois pas Lens (ndlr, adversaire de Monaco ce dimanche) concéder autant de buts qu’il en faudrait."

L'objectif est très clair: consolider la troisième place et conserver ce précieux point d'avance sur l'OL, qui permet aujourd'hui à l'AS Monaco de disputer les tours préliminaires de Ligue des champions.

Luca Demange avec Clément Brossard