RMC Sport

Monaco-OL: la sortie "coup de poing" de Lopes qui a fait trembler les Lyonnais

Avant le but salvateur de Rayan Cherki, donnant la victoire à l'OL à Monaco ce dimanche soir (3-2), les Lyonnais avaient momentanément concédé l'égalisation sur un penalty provoqué par une sortie musclée d'Anthony Lopes.

Le destin du championnat 2020-2021 de Ligue 1 aurait pu basculer sur un coup de poing, même si tout s'est finalement bien fini pour les Lyonnais, vainqueurs (3-2) à Monaco. On joue la 83e minute entre les deux équipes et un centre monégasque se dirige droit vers la tête de Pietro Pellegri. Anthony Lopes, le gardien de l'OL se précipite pour dégager le ballon, mais rate complètement sa sortie, touchant avec sa main le visage de l'attaquant monégasque et causant un penalty.

De Sciglio sauve sur sa ligne

La séquence qui suit est extrêmement chaotique. Alors que Piellegri, touché au visage, reste au sol, l'action continue. Le ballon parvient à Wissam Ben Yedder, qui envoie de la tête le ballon vers le but vide. Mattia De Sciglio se rue sur sa ligne et parvient à préserver le score, alors de 2-1, mais pour quelques secondes seulement.

La confusion règne alors sur la pelouse, tandis que les soigneurs viennent au chevet de Pellegri. Le long arrêt de jeu permet à l'arbitre vidéo d'alerter Clément Turpin, l'officiel du match. Après visionnage des images au ralenti, le constat est clair: sorti poing en avant pour boxer le ballon, Lopes n'a jamais touché le cuir mais plutôt la joue de Pellegri. Il est sanctionné par un carton jaune et un penalty logique, transformé par Ben Yedder (2-2, 86e) sur panenka.

"Il y a faute, même si je l'ai joué un peu à l'intox, a avoué le portier au micro de Canal + après le match. Sur le coup, je m'en veux énormément. Je n'ai pas râlé quand M. Turpin m'a mis le carton jaune, mais j'avais juste peur d'annuler tout ce que l'équipe avait fait avant. Jouer avec le coeur, ça fait faire des bétises." Personne sur la pelouse ne semblait d'ailleurs plus heureux que Lopes au moment du but de Cherki: l'international portuguais est resté longtemps allongé sur la pelouse pour exulter avant que le jeu reprenne.

Kadewere s'en sort très bien

Si les Lyonnais se sont imposés au final, l'épisode témoigne de leur nervosité tout au long du match, alors qu'ils ont toujours flirté avec la limite. En laissant ses crampons trainer sur la cheville d'Aurélien Tchouaméni, Maxence Caqueret a logiquement reçu un deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion (70e). L'arbitre aurait également pu renvoyer prématurément aux vestiaires Tino Kadewere, lui aussi auteur d'une très grosse semelle sur le tibia de Caio Henrique (71e), qui est longtemps resté au sol. Le Zimbabwéen s'en est très bien sorti, avec un simple carton jaune, alors que son vis-à-vis est sorti sur blessure.

La semelle de Kadewere sur Caio Henrique
La semelle de Kadewere sur Caio Henrique © DR

Après le coup de sifflet final, la tension a atteint des sommets avec une bagarre générale. Plusieurs joueurs ont été expulsés suite à cette échauffourée: Willem Geubbels et Pietro Pellegri côté monégasque, Marcelo et Mattia De Sciglio côté lyonnais. Autant de cartons rouges qui pourraient peser lourd dans la fin de championnat: après cette victoire, l'OL est devancé par l'ASM d'un point, mais il reste encore trois journées à disputer.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport