RMC Sport

Monaco-OL: quatre cartons rouges après une bagarre générale en fin de match

L'OL a arraché la victoire ce dimanche (3-2) sur le terrain de l'AS Monaco lors de la 35e journée de Ligue 1. Mais la partie s'est terminée par une bagarre générale, avec quatre cartons rouges infligés après le coup de sifflet final.

La tension était à son comble ce dimanche lors du choc entre l'AS Monaco et l'OL. Si les acteurs ont livré un beau spectacle sur le terrain au cours de la rencontre, les esprits se sont grandement échauffés au coup de sifflet final, avec une bagarre générale et quatre cartons rouges infligés par Clément Turpin.

Réduite à dix après l'exclusion de Maxence Caqueret (70e), l'équipe lyonnaise a finalement arraché la victoire (3-2) en déplacement en terre monégasque, pour le compte de la 35e journée de Ligue 1. Une victoire précieuse dans la course à la Ligue des champions, qui permet à l'OL de rester au contact de son adversaire du soir, à une unité.

Geubbels et Pellegri côté monégasque, Marcelo et De Sciglio côté lyonnais

Quelques insultes et bousculades ont été échangées au coup de sifflet final. De nombreux joueurs et membres du staff ont essayé de calmer les esprits mais le mal était déjà fait. Plusieurs cartons rouges ont été infligés par conséquent par Clément Turpin après cette grosse échauffourée finale, pour Pietro Pellegri et Willem Geubbels pour l'ASM, mais aussi Mattia De Sciglio et Marcelo pour l'OL selon le site officiel de la LFP. "Il faut savoir perdre avec dignité, a regretté Anthony Lopes après la partie sur Canal +. Quand ils sont venus chez nous en Coupe, ça a été la même chose, mais nous n’a pas répliqué."

Jean-Michel Aulas a lui aussi confirmé les cartons rouges pour De Sciglio mais aussi Marcelo, tout en pestant contre l'attitude des joueurs adverses. "On n'avait aucune raison de se faire agresser en fin de match. Les deux gamins de Monaco sont venus nous agresser. Geubbels devrait faire attention. Marcelo et De Sciglio ont pris, a fulminé le président de l'OL sur Canal +. On n'a plus de joueurs, avec Depay et Caqueret suspendus, mais aussi Denayer blessé. On se retrouve malheureux alors que nous n'y sommes pour rien. Je sais que Turpin a reçu des louanges de la part de Monaco mais ce n'est pas normal. On n'a pas de chance abec l'arbitrage. Je compte sur Canal + pour montrer les images, mais il y avait beaucoup d'adrénaline."

Les deux équipes se retrouvaient, quelques jours après une victoire monégasque en Coupe de France où les joueurs de Niko Kovac n'avaient pas apprécié l'attitude des Lyonnais. Memphis Depay avait notamment pris un carton jaune de la part de Stéphanie Frappart, immérité selon Rudi Garcia et le principal intéressé, valant une suspension pour le Néerlandais pour le match face à Lorient samedi prochain.

Ce dimanche, Maxence Caqueret avait lui été expulsé plus tôt (70e) au cours de la partie, alors que les deux formations se trouvaient dos à dos à 1-1. Mais Marcelo (77e) et Rayan Cherki (89e) ont finalement permis à l'équipe de Rudi Garcia de repartir avec les trois points, malgré une infériorité numérique et l'égalisation dans ce laps de temps par Wissam Ben Yedder (86e).

GL