RMC Sport

Monaco-PSG: Di Maria, la nouvelle attraction

Angel Di Maria pourrait faire ses grands débuts avec le maillot du PSG ce dimanche à Monaco (21h), en clôture de la 4e journée de Ligue 1. Acheté 63 millions d’euros, l’Argentin sera la grande attraction de ce match. Et Paris en attend déjà beaucoup.

Une adaptation déjà réussie

Angel Di Maria semble revivre. Après une année passée dans la grisaille de Manchester, à essayer de convaincre Louis van Gaal de lui accorder mieux qu’un statut de remplaçant, l’Argentin retrouve un environnement plus propice à son épanouissement à Paris. Sur le plan footballistique, mais également personnel, puisque sa compagne a déjà confié sa joie de vivre dans la capitale française. « Son adaptation se passe très bien, confirme Laurent Blanc. On sent un garçon qui a vécu une année difficile. Il a vraiment souffert, ainsi que sa famille, pendant son année à Manchester United. Il est très, très heureux d’être à Paris. C’est plus latin. Et il y a beaucoup de joueurs qu’il connait. Il a beaucoup travaillé ces 15 derniers jours. Un joueur doit être heureux et je pense qu’il l’est. »

Prêt à débuter ?

Angel Di Maria pourrait disputer, ce dimanche à Monaco (21h), son premier match sous le maillot du PSG. Sera-t-il présent sur la pelouse de Louis-II dès le coup d’envoi ? Laurent Blanc, qui devra se passer des services de Javier Pastore (contracture à un mollet), a laissé planer le doute, ce samedi en conférence de presse : « Angel est apte à entrer dans le groupe et à jouer. Est-ce que je le ferai débuter demain ? Vous verrez au coup d'envoi la composition de l'équipe. » L’Argentin, qui n’a pas disputé le moindre match de préparation depuis son retour de la Copa America, pourrait être un peu juste physiquement pour figurer dans le onze de départ.

Ce qu’il peut apporter

Les attentes de Laurent Blanc concernant Angel Di Maria sont très hautes. Le coach parisien, qui voulait déjà recruter « El Fideo » l’été dernier, estime même que l’ancien joueur du Real Madrid est capable de métamorphoser son animation offensive. « Angel a un volume de jeu exceptionnel, en plus de la technicité pour délivrer des passes décisives, explique Blanc. Et vu l'habileté qu'il a devant le but, il est capable d'en marquer dix ou quinze par saisons. En plus, son efficacité à plusieurs postes va nous permettre de nous adapter. Dans un collectif, c'est très important. »