RMC Sport

Nantes: Thierry Henry s’enflamme sur le but de Kolo Muani

Consultant pour Amazon Prime Vidéo, Thierry Henry s'est enflammé sur le but plein de sang froid de l‘attaquant nantais, Randal Kolo Muani dimanche lors de la victoire à Angers (1-4). Il l’a même comparé à son ancien coéquipier à Arsenal, Nwankwo Kanu.

Après avoir fait du plat du pied droit son geste signature quand il était joueur, Thierry Henry impose son style comme consultant sur Amazon Prime Vidéo. L’ancien international français régale les téléspectateurs de ses connaissances encyclopédiques du football sur les matchs de Ligue 1 diffusés par la plateforme en ligne. Il les amuse aussi beaucoup avec sa manière de le faire, en prononçant bien distinctement chaque syllabe. Une séquence a particulièrement retenu l’attention lors de la 6e journée de Ligue 1, ce week-end.

L’ancien attaquant de Monaco s’est enflammé pour le but plein de sang-froid du Nantais Randal Kolo Muani lors de la large victoire du FCN sur le terrain d’Angers (1-4), dimanche. Dos au but après un centre venu de la gauche, l’international Espoirs a mis deux défenseurs adverses au sol par ses feintes de frappe avant de tromper Paul Bernardoni de près.

"Oh, ok, hum… Nwan-kwo Ka-nu!"

A la vue des images, Henry a alterné entre un cri de surprise et un petit gémissement de plaisir, avant de comparer le geste de Kolo Muani à ceux que pouvaient réaliser son ancien coéquipier à Arsenal, le très fin technicien Nwankwo Kanu. "Oh, ok, hum… Nwanko Kanu, s’est-il exclamé. Ah oui, j’aime beaucoup. Nwan-kwo Ka-nu! Je dis toujours: dans la surface, tu as du temps. Le patron, c’est toi. C’est toi qui as la balle, ne panique pas. Il n’a pas paniqué, bravo."

Henry s’est aussi réjoui de ce succès nantais après un début de saison prometteur. "Je suis vraiment content pour les Nantais, a-t-il conclu. Ils ont dominé Lyon, bousculé Nice. Ils n’ont jamais pu concrétiser. Là, ils ont été récompensés. Ils auraient déjà dû avoir cette victoire depuis longtemps."

Grand suiveur du football, Henry s’est reconverti comme consultant pour la chaine anglaise Sky Sports à l’issue de sa carrière. Il a ensuite enchainé sur des expériences d’entraîneur principal à Monaco, puis à l’Impact Montréal. Entre ces deux aventures et après son départ du Canada, il a aussi occupé le rôle d’adjoint de Roberto Martinez dans le staff de la sélection belge. Un poste qu’il va conserver jusqu’à la Coupe du monde 2022, comme l’a annoncé la Fédération belge en août dernier.

NC