RMC Sport

Nice: interdire les déplacements de supporters, "peut-être la moins mauvaise solution" pour Galtier

Interrogé ce vendredi sur la multiplication des incidents impliquant des supporters de Ligue 1 ces dernières semaines, l'entraîneur niçois Christophe Galtier estime qu'interdire les déplacements, au moins provisoirement, pourrait aider. Sans certitude.

Au premier rang lors des graves incidents de Nice-OM à l'Allianz Riviera le 22 août, l'entraîneur des Aiglons, Christophe Galtier, a forcément un avis sur la multiplication des débordements de supporters ces dernières semaines en Ligue 1. Visiblement inquiet de cette situation, le technicien a rappelé ce vendredi l'importance, pour tous les acteurs, de se responsabiliser.

"On ne doit pas sacrifier l’ambiance par rapport à la sécurité, estime-t-il. Les stades sont faits pour être pleins, pour que ce soit à la fois festif, vivant, mais évidemment qu’il doit y avoir une prise de conscience chez chaque supporter, chaque personne qui vient au stade, et aussi chez les responsables des groupes de supporters. Moi la fameuse excuse 'les gens ont été privés de matchs par rapport au Covid', je ne peux pas la valider. (...) Les responsables de supporters ont une responsabilité sur le comportement des uns et des autres comme nous, entraîneurs, avons une grosse responsabilité sur le comportement de nos joueurs, notamment quand c’est chaud et qu’il y a des célébrations sur les buts. Il faut se maitriser de manière beaucoup plus importante, pour que le football reste au cœur du débat."

>>> Les infos Ligue 1 en direct

"Si pour éviter tout débordement, on doit interdire les déplacements de supporters, alors il faut les interdire"

En attendant que tout le monde retrouve son calme, des mesures provisoires pourraient être prises. Si Galtier se dit totalement contre la généralisation des huis clos, "une très mauvaise décision", il ne rejette pas l'idée d'une interdiction globale des déplacements pour les supporters visiteurs.

"Si pour éviter tout débordement on doit interdire les déplacements de supporters, alors il faut les interdire, observe-t-il. Est-ce que ce sera la bonne solution? C’est peut-être la moins mauvaise. (…) Si on doit passer par ça pour éviter les confrontations, on le fera. Parce qu’il y a ce qu’il se passe dans le stade, mais aussi en dehors. Des supporters ont été agressés sur la route."

En tout cas, le coach azuréen n'approuve pas la théorie selon laquelle les incidents se seraient multipliés à cause de sanctions trop légères prises par la commission de discipline de la LFP envers l'OGC Nice et ses fans. "On a déjà perdu un point, rappelle Galtier. Ça semble gentil pour les gens, mais c’est une décision forte de la part de la commission. Et puis, est-ce que sanctionner les clubs sportivement va régler le problème?"

C.C. avec C.B.