RMC Sport
en direct

Ligue 2 en direct: incidents avec les supporters à Nancy, bagarre générale à Pau

Daniel Stendel, démis de ses fonctions par Nancy.

Daniel Stendel, démis de ses fonctions par Nancy. - IconSport

Vendredi, le multiplex de la dixième journée de Ligue 2 a été gâché à Nancy par des incidents avec les supporters et à Pau par une bagarre générale a la fin du match contre Dunkerque. Ce samedi, la huitième journée de Ligue 1 commencera à 17h avec ASSE-Nice.

Ligue 2: Pau-Dunkerque s'est terminé sur une bagarre générale

La soirée de vendredi a également été agitée du côté de Pau. Comme le rapporte La Voix du Nord, une bagarre générale a éclaté après la défaite des locaux contre Dunkerque (1-2) au Nouste Camp, entre joueurs et staffs des deux formations. Tout serait parti d’un échange très tendu entre le technicien palois Didier Tholot et celui de l’USLD, Romain Revelli.

Ligue 2: incidents avec les supporters, entraîneur viré... Nancy pique sa crise

La tension ne retombe pas dans les tribunes du football français. Après une soirée de Ligue 1 riche en incidents mercredi, c'est en Lorraine que des débordements ont eu lieu vendredi soir. Lanterne rouge de Ligue 2, Nancy a été tenu en échec par Amiens (1-1) alors que les Nancéiens ont joué 45 minutes à 11 contre 9. La goutte d'eau de trop pour le public lorrain. Des supporters ont interrompu le match en lançant des fumigènes sur la pelouse et l'entraîneur de l'ASNL, Daniel Stendel, a été mis à pied moins d'une demi-heure plus tard.

Rennes: des supporters du PSG pourraient être impliqués dans l'agression d'un supporter rennais

On en sait plus sur le vol de la bâche des supporters rennais du Roazhon Celtic Kop. Le RCK a annoncé ce vendredi matin qu'il se mettait en pause. "La raison qui nous amène à prendre cette lourde décision est le vol de notre bâche domicile dans des circonstances dignes d'un guet-apens sur l'un de nos membres et qui portent directement attente à la sécurité de sa famille" pouvait-on lire dans un communiqué. Le vol a donc eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi dans la foulée du match Rennes-Clermont au Roazhon Park. Selon Ouest France, confirmé par le club breton en interne, c'est un petit groupe de supporters identifiés comme supporters du PSG, qui serait à l'origine du vol. Ils auraient suivi le membre du RCK qui avait la fameuse bâche bannière du groupe chez lui avant de l'agresser avec du gaz lacrymogène. Le supporteur rennais ainsi que son père ont été blessés dans l'agression. Ce vol intervient à 10 jours du match Rennes-PSG au Roazhon Park et alors qu'il y a déjà eu des antécédents récents d'affrontements entre ultras bretons et parisiens, notamment lors de la finale de la Coupe de France 2019 aux abords du Stade de France et même jusqu'à Glasgow où une vingtaine d'ultras du PSG s'étaient déplacés pour attaquer le cortège rennais en marge d'un déplacement du Stade Rennais en Europa League le 28 novembre 2019. Malgré la rareté et la violence de l'évènement, aucune plainte n'a été déposé pour le moment aux autorités.

XG

PSG-Montpellier : Sakho privé de ses retrouvailles avec Paris

Huit ans après son départ de la Capitale l’ancien défenseur du PSG Mamadou Sakho ne foulera pas la pelouse du Parc des Princes samedi soir avec Montpellier lors de ce match de la 8e journée de Ligue 1 (21h). Victime d’une déchirure à une cuisse face à Saint-Etienne, le défenseur central du MHSC (31 ans) est trop juste. Il ne figure pas dans le groupe d’Olivier Dall’Oglio dévoilé ce vendredi soir mais il devrait quand même faire le voyage avec ses partenaires.

Incident Nice-OM: la réponse cinglante de Nice à Maracineanu

L’OGC Nice a répondu avec virulence aux propos de la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu jeudi soir sur le plateau de L’Equipe à la suite des incidents lors du match Nice-OM. Le club azuréen s’offusque que l’ancienne nageuse ait affirmé que la direction du Gym n’a pas porté plainte contre les fauteurs de troubles identifiés : "Qu’une Ministre déléguée aux Sports puisse à la fois méconnaitre le sujet sur lequel elle s’exprime et s’autoriser ensuite une déclaration aussi erronée sur un plateau de télévision est édifiant et inacceptable dans un contexte aussi sensible pour l’ensemble du football français, indique le communiqué. Dès le lendemain de Nice - Marseille, la direction de l’OGC Nice avait en effet clairement pris ses responsabilités en indiquant que le club engagerait des poursuites envers les fauteurs de trouble identifiés par la police. Ce qu’elle fit. Plaintes qui furent ensuite versées au dossier durant l’instruction de la commission de discipline de la LFP. Des faits facilement vérifiables pour qui se donne la peine de ne pas parler sans savoir. Puisqu’il semble que sa parole n’atteigne pas toujours certains sommets de la Capitale, l’OGC Nice se doit de rappeler avoir toujours condamné la violence. Celle-ci et ses auteurs n’ont pas de place dans un stade. Le club ne saurait s’installer la moindre ambiguïté sur ce sujet."

La liste du Brésil pour les matchs d'octobre, sans Guimaraes

Ce vendredi, le sélectionneur brésilien Tite a annoncé les noms des 25 joueurs retenus pour les prochains matchs de la Seleçao contre le Venezuela (dans la nuit du 7 au 8 octobre), la Colombie (10 octobre) et l'Uruguay (dans la nuit du 14 au 15 octobre). Plusieurs joueurs de Ligue 1 ont été retenus : Marquinhos (PSG), Gerson (OM), Lucas Paqueta (OL) et Neymar (PSG). Bruno Guimaraes (OL) ne fait en revanche pas partie de cette liste.

L’embouteillage des calendriers entre les championnats, notamment européens, et les rencontres des sélections nationales va se reproduire en octobre. Les joueurs sud-américains du PSG auront même deux matchs programmés le même jour... Le 15 octobre, le club de la capitale doit ainsi affronter Angers en Ligue 1.

Lens: Pouille regrette la différence de sanction avec Angers-OM

"Pour comprendre quelque chose, il faut savoir l'expliquer au plus grand nombre. Là, j'ai du mal. Laisson faire les autorités et la commission prendre les bonnes mesures. Ce phénomène est d'une complexité extrême. Dont acte pour nos deux matchs (à huis clos total). Ce qui se passe à Angers (huis clos partiel) concerne un autre club mais j'avoue que j'ai du mal à m'expliquer parce qu'il y a aussi deux tribunes concernées. Nous, il y en avait trois et c'est peut-être pour ça qu'il y a une fermeture totale. Je ne sais pas, je ne peux pas l'expliquer et je ne veux pas mettre de l'huile sur le feu,"

Lens: Pouille ne donne pas son avis sur un potentiel alourdissement des sanctions

"On bosse, on prend des décisions. On verra. On analysera une fois qu'elles seront prononcées. Je suis en conflit d'intérêt pour analyser les décisions. C'est deux millions d'euros (de manque à gagner), 100.000 euros d'investissements, 30.000 euros de réparation. C'est un ensemble de mesures coercitives à mettre en oeuvre, l'aménagemlent de mesures de sécurité, la mise en place d'un agrément pour avoir des groupes officiels. Si ça doit être alourdi, c'est que des personnes ont jugé que ça doit être le cas."

Lens: Pouille prêt à aider pour faire avancer les choses

"Je vous livre mon analyse. Il y a un certain nombre d'effets d'annonce. Je suis en phase avec un certain nombre d'annonces, notamment celle du président du sollège de Ligue 1 en disant qu'il ne fallait pas de tolérance. Je suis assez en phase avec ce que dit le président du syndicat des clubs en disant qu'il faut une meilleure coordination entre les services publics et privés. (...) On se tient à disposition pour tenter de faire avancer les choses."

Lens: des discussions compliquées avec les supporters

"Les supporters sont-il en adéquation avec l'ensemble des mesures? Ils s'exprimeront. Ça a fait l'objet de plusieurs réunions et ça a été compliqué. Mais c'est notre décision et ça ne bougera pas."

Lens: des contraintes durcies pour les groupes de supporters

"On va aménager le dispositif en bas de la tribune Marek (celle avec les nombreux groupes de supporters). (...) On a prévenu que nous mttrons en place la reconnaissance officielle des sanctions avec beaucoup de contraintes pour éviter le phénomène "indépendant". on souhaite avoir les bons interlocuteurs pour construire mais aussi pour analyse et sanctionner les individus qui déconneraient à chaque fois."

Lens: Pouille conseille finalement à ses supporters de se rendre à Marseille

"Jeudi matin, on a eu des informations où la préfecture nous disait que ça pouvait être compliqué. On a fait un avertissement à nos supporters. La préfecture nous a de nouveau contacté pour nous dire que les conditions de sécurité étaient réunies. Nous aurons nos équipes de stadiers en place au Vélodrome pour que ça se passe de la meilleure des manières. Mon conseil est de se rendre au match."

Lens: les travaux prévus dans le parcage visiteurs, qui restera fermé en attendant

"Dans la tribune Trannin (où se situe le parcage visiteurs), il y aura la mise en place d'une bâche, de plexiglax, de filets de sécurité, renforcement de filets anti-intrusion vers la pelouse. Il y a ait un no man's land (entre les visiteurs et les supporters lensois), les cordons de sécurité ont cédé et c'est ce qui a provoqué une très forte proximité. (...) On fera faire les dévis, laisser l'enquête se faire. On laissera ce secteur fermé le temps nécessaire. Si on ne connaît pas le comportement des supporters adverses, on risquerait de vivre les mêmes évènements."

Lens: 17 supporters sanctionnés, les identifications toujours en cours

"Il y a 17 supporters qui feront, pour sûr, l'objet d'une procédure. Les travaux d'identification sont toujours en cours et continueront le temps nécessaire."

Lens: Pouille assure garder confiance en ces supporters

"Il y a une rivalité sportive historique, un ADN spécifique mais les supporters de la région ont un fond de valeur commune. Nous demander de traiter des comportements de hooligans dans un parcage qui n'est pas le nôtre, c'est trop nous demander. (...) Sur la relation de confiance, je ne peux pas m'exprimer en disant que je n'ai pas confiance en mes supporters. 99,9% en qui j'ai confiance. Il y a rivalité des tribunes, il y a des messages dont les supporters savent qu'ils seront refusés par le club mais qu'ils essaient de diffuser par n'importe quel moyens."

Lens va prononcer des interdictions de stade contre certains de ses supporters

"L'ensemble des mesures et des sanctions décidées par la gouvernance du club s'inscrivent dans l'arsenal à notre disposition. Nous sommes sur des sanctions inviduelles de deux ordres. Soit l'activation du dispositig légal de la loi Larrivé avec une interdiction de stade pour toute personne identifiée qui s'est introduite sur le terrain. Ces mesures ne supporteront pas d'exceptions, même si on me dit que sur la centaine de personnes, il y a des supporters conventionnels avec les ultras. Nous ne transigerons pas sur ce point. Elles iront de 9 à 36 mois d'interdiction, le maximum que nous pouvons appliquer. Pour tous les gestes violents, déplacés, relevant de l'exhibitionnisme, de l'apologie du nazisme et toute forme de comportement déviant, une plainte sera déposée par le club, soit nominative, soit contre X."

Lens ferme une tribune pour y effectuer des aménagements

"L'envahissement du terrain signifie des mesures à prendre. Le temps de faire des aménagements en bas de la tribune Trannin, elle sera fermée. Nous ne connaissons pas les réactions des supporters adverses. La tribune Trannin reçoit des familles et nous ne pouvons l'eouvrir si leur sécurité n'est pas assurée."

Pouille fait le lourd bilan matériel et financier pour Lens

"C'est une sanction très lourde pour nous, on respecte cette décision. Dans ces 15 jours de huis clos, il avait deux rencontres. Ce sont deux millions de chiffres d'affaires dont le club sera privé. le bilan matériel, c'est 80 sièges arrachés, fracturés exclusivement dans le parcage visiteurs. c'est 25.000 euros de dommages métariels avec des toilettes dévastées. Des images qu'on avait rarement vues. On ne peut pas se dire que c'est un supporter de foot qui s'est comporté ainsi."

Lens: Pouille s'étonne de la présence de supporters étrangers dans le parcage lillois

"Cela relève du hooliganisme, pas du spportérisme. Quand vous notez la présence de supporters venant de l'étranger (des supporters de Bruges ont été repérés) dans le parcage visiteurs et qui ne sont pas des suiveurs habituels, vous vous dites que ça dépasse le cadre du spportérisme tel qu'on le connait dans nos stade."

Pouille dénonce une rupture "volontaire" de filets anti-intrusion du parcage et du cordon de sécurité

"Avant le match, il y a eu une rupture du filet anti-intrusion du parcage visiteurs." Un acte "volontaire", selon Lens. Le DG dénonce aussi la rupture du cordon de sécurité et des jets de projectile (de la part des supporters lillois), notamment des sièges vers le parcage visiteurs. "S'en suit une intrusion d'une vingtaine d'individus de la tribune Marek vers le parcage visiteurs. La section d'intervention rapide a agi mais les individus ont été rejoints par une centaine de supporters. La section d'intervention les a repoussés vers la tribune. La mal est fait. S'en est suivie la réunion d'une cellue de crise et la reprise du match."

Lens: Pouille transmet ses pensées aux supporters blessés

Arnaud Pouille, directeur général de Lens, transmet ses pensées aux supporters blessés. "Ça va", confie-t-il.

Troyes: Azamoum victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche

Coup dur pour Troyes et son milieu de terrain Karim Azamoum. Le joueur d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche.

Arnaud Pouille, directeur général de Lens, va s'exprimer après les débordements face à Lille

Arnaud Pouille, directeur général de Lens, va s'exprimer ce vendredi à partir de 11h après les débordements entre supporter, samedi dernier face à Lille (1-0). Une conférence de presse à suivre en direct dans ce live.

Les failles pouvant expliquer la flambée des violences

Baisse des compétences, dialogue rompu depuis le covid, sanctions contre-productives… La flambée des violences entre supporters s’explique par plusieurs facteurs selon Pierre Barthélémy, avocat défendant une trentaine de groupe des supporters en France.

"On sort de 18 mois de huis clos et il y a une sorte de 'rattrapage' et de trop plein d’énergie pour le retour des supporters, explique Pierre Barthélémy, ce vendredi sur RMC. Les sociologues disent, par effet transversal, qu’il y a beaucoup de tensions après les confinements et le couvre-feu et ça s’exprime davantage dans l’action d’un match." Il liste plusieurs failles pouvant expliquer ces débordements.

Nantes : la Brigade Loire de retour en tribune ce week-end

Absents des tribunes depuis le début de la saison, les membres de la Brigade Loire feront leur retour dimanche pour à l'occasion du déplacement du FC Nantes à Reims (15h).

"Le 29 juillet, au travers d’un communiqué, nous annoncions prendre le temps d’une période d’observation avant de reprendre, ou non, le chemin du stade. Il s’agissait, d’une part, de nous assurer que les mesures appliquées au sein du stade étaient adaptées à notre façon de supporter (port du masque, distanciation en tribune, jauge) et, d’autre part, de vérifier que l’usage du « passe sanitaire » ne deviendrait pas un prétexte à une surveillance toujours plus accrue des supporters actifs, et plus particulièrement des ultras (contrôle systématique des identités)", indique le principal groupe de supporters des Canaris.

"Depuis bientôt deux mois, nous avons pu constater, aussi bien à la Beaujoire que dans les autres stades du championnat : - Qu’aucun geste barrière n’est appliqué dans les tribunes populaires (malgré, parfois, des annonces préfectorales), et que cela n’entraîne aucune conséquence, aussi bien pour ces dites tribunes que pour les supporters concernés ; - Que, sauf exception, aucune jauge, en tout cas anormalement basse, n’est mise en place pour limiter les flux des supporters ; - Que le contrôle du « passe sanitaire » n’est pas assorti d’un contrôle systématique des identités, notamment en ce qui concerne les groupes de supporters actifs. Forts de ce constat, nous pouvons donc logiquement considérer que la même gestion nous sera appliquée, et ce malgré le conflit qui oppose les supporters nantais à la direction du Club. Dès lors, nous avons pris la décision de reprendre nos activités au sein du stade, et ce dès ce week-end, pour le déplacement à Reims", précise la Brigade Loire.

Thiriez prône la multiplication des interdictions de stade

Frédéric Thiriez, ancien président de la Ligue de football professionnel (2002-2016), juge la France trop timide en matière d’interdictions de stade, solution efficace, selon lui, pour lutter contre les violences entre supporters.

"Ça ne fonctionne pas assez, poursuit-il. Nous avons 500 interdits de stade en France. En Allemagne, ils sont 3 000 et en Angleterre 10 000. C’est l’axe principal de prévention. C’est très efficace. Ça permet de mettre à l’écart les individus qu’on connait par la vidéo surveillance. Tous nos stades sont équipés de vidéo-surveillance. Les policiers du PC sécurité avec le directeur la sécurité peuvent parfaitement identifier les fauteurs de trouble et c’est ceux-là qu’il faut cibler. C’est ce qu’il faut faire en plus des actions de préparation et de sensibilisation en amont. Il faut que ce soit affirmé haut et ferme au niveau de la Ligue."

22h18’

Angers-OM: une tribune de Raymond-Kopa fermée, Marseille aussi sanctionné

Réunie dès ce jeudi, la commission de discipline de la LFP a livré ses premières sanctions après les incidents lors d'Angers-OM (0-0) à titre conservatoire. Avant la décision définitive le 6 octobre, le stade angevin voit une tribune être fermée. Il en est de même pour le parcage extérieur de l'OM.

Le communiqué de la LFP:

"Au regard des graves débordements intervenus après la rencontre Angers SCO – Olympique de Marseille (7ème journée de Ligue 1 Uber Eats), la Commission de Discipline de la LFP décide de mettre le dossier en instruction et prononce à titre conservatoire les deux mesures suivantes :
Fermeture de la tribune Coubertin du stade Raymond-Kopa jusqu’au prononcé de la mesure définitive.


La rencontre Angers SCO – FC Metz programmée le dimanche 3 octobre 2021 à 15h est concernée par cette mesure conservatoire.

Fermeture du parcage visiteurs de l’Olympique de Marseille pour les matchs disputés à l’extérieur jusqu’au prononcé de la mesure définitive.

La rencontre LOSC Lille – Olympique de Marseille programmée le dimanche 3 octobre 2021 à 17h est concernée par cette mesure conservatoire.Les décisions seront rendues à l’issue de la séance du mercredi 6 octobre 2021 au cours de laquelle l’instructeur remettra son rapport."

20h45’

Le président de Lens charge les supporters lillois

Président du RC Lens, Joseph Oughourlian a estimé, sur BFM Business, que les violences lors de Lens-Lille étaient du fait des supporters lillois et a dédouané les supporters lensois : "On ne peut pas comparer les incidents qu’il y a eu à Nice ou hier soir à Angers avec ce qu’il s’est passé à Lens le week-end dernier. C’est juste deux mondes complètement différents. Nos supporters sont entrés sur le terrain car ils ont vu la tribune familiale qui était attaquée par des blacks blocks et des gens sortis de je ne sais où qui étaient dans le parcage lillois. Ils (les supporters lensois) ont eu une première réaction qui est la réaction de supporters dans un club familial d’aller défendre. La police a repris le dessus, les choses sont rentrées dans la normale. En quatre minutes, c’était réglé.

Toutes les violences qu’on a eues viennent du parcage lillois. Toutes. Et c’est nous, club, qui avons été sanctionnés.

Il y a une centaine de personnes (supporters de Lens) qui rentrent sur le terrain à un moment donné et qui reviennent très rapidement dans les tribunes. Il n’y a pas de violence de ce côté-là. A aucun moment, il n’y a de problème avec l’intégrité des joueurs, des arbitres. La partie violente vient du parcage lillois et exclusivement du parcage lillois."

18h36’

OL: Moussa Dembélé indisponible plusieurs semaines

Coup dur pour l'OL. Meilleur buteur lyonnais et actuellement de Ligue 1 avec six autres joueurs à 4 buts, Moussa Dembélé va devoir observer une période d'indisponibilité. Lyon a annoncé une absence de plusieurs semaines de l'attaquant : "Moussa Dembélé, victime hier soir d'un choc direct sur le péroné droit au cours du match OL / Troyes, présente une fissure localisée qui va engendrer plusieurs semaines d’indisponibilité.

L’Olympique Lyonnais mettra en place toutes les dispositions pour assurer à Moussa Dembele le meilleur suivi médical afin d’envisager son retour dans le groupe le plus rapidement possible."

16h - Lens déconseille à ses supporters le déplacement à Marseille

Le RC Lens déconseille à ses sections de supporters d'effectuer le déplacement à Marseille pour le match dimanche soir contre l'OM dans le cadre de la 8e journée de Ligue 1, invoquant des conditions de sécurité "non garanties", a appris l'AFP ce jeudi auprès du club. "Suite aux derniers échanges avec la Préfecture des Bouches-du-Rhône, les conditions de sécurité ne sont pas garanties", indique le club dans un mail reçu par les fans des Sang et Or.

Le Racing a confirmé à l'AFP l'envoi de ce message avant la rencontre, qui se tiendra à l'Orange Vélodrome. Un nouvel épisode dans une semaine marquée par des débordements lors du derby Lens-Lille (1-0) samedi dernier à Bollaert-Delelis, puis lors du match Angers-Marseille (0-0) mercredi soir au stade Raymond Kopa. Jointes par l'AFP, les préfectures de police de Marseille et des Bouches-du-Rhône n'ont fait aucun commentaire dans l'immédiat.

(AFP)

15h45 - Angers "serein" avant d'être entendu par la commission de discipline

Après les débordements à la fin du match Angers-Marseille, le club angevin sera entendu par la commission de discipline de la Ligue à 17h. C'est Xavier Thuilot, le directeur général du club, accompagné du stadium manager, qui défendra le club. Le club se dit "serein et ne veut pas venir dans une position d'accusé".

"Les rapports du délégué, des autorités de police et les éléments que nous pouvons amener ne nous donnent pas le sentiment d'avoir fauté dans notre organisation. On ne va pas pour autant lancer des contre-feux contre le voisin pour défendre nos intérêts. Car il serait temps que tout le monde essaie de régler le problème collectivement : les clubs, la Ligue et que les autorités de l'Etat prennent leur part. Les clubs ne peuvent pas tout régler tout seul: faire la police, la justice et l'assistante sociale".

XG

15h44 - Maracineanu demande "des sanctions individuelles"

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu demande "des sanctions individuelles" après les différents incidents survenus en Ligue 1. "Il faut qu'on arrive à anticiper ces comportements individuels qui font que ça dégénere. Il faut que ces comportements soient identifiés, qu'on dépose plainte et que derrière ils puissent être sanctionnés. 

"Ce sont dattitudes très regrettables et des comportements que je condamne fermement. Il s'agit de violence qui concerne une partie des supporters aujourd'hui, que je pensais heureux de pouvoir revenir vers le spectacle sportif et dans les stades. Nous avons tout fait grâce au pass sanitaire, grâce à l'aide apportée au club pour que les stades soient à nouveau plein. C'est vrai qu'aujourd'hui, j'arrive à craindre pour la suite de ces assouplissements parce que nous l'avons travaillé avec le ministère de l'intérieur de ce sujet et c'est vrai que si ça continue comme ça il va falloir qu'on rediscute de ce sujet", a-t-elle déclaré ce jeudi en conférence de presse.

15h40 - Des mesures conservatoires attendues après Angers-OM

Contactée par RMC Sport, la Ligue refuse de s’exprimer suite aux incidents. Mais elle a été échaudée par la prise de parole de Jean-Michel Blanquer qui attend "des sanctions exemplaires de la LFP". Elle préfère la concertation plutôt que la prise de parole publique pour cibler les pouvoirs publics avec qui elle est par ailleurs en discussion sur d’autres dossiers économiques notamment.

Cependant la LFP regrette de ne pas avoir eu de réponse du Ministère des Sports, son ministère de tutelle, au courrier de Vincent Labrune du 24 août dernier appelant les pouvoirs publics à aider la LFP à trouver des solutions pour enrayer ces violences du début de saison. Ce courrier n’a provoqué qu’une réunion avec la DNLH et certains patrons de la police deux jours après. Gérald Darmanin avait aussi répondu à ce courrier pour proposer une rencontre avec les dirigeants de la Ligue. Rencontre qu’il reste encore à programmer.

En attendant, la commission de discipline se réunit à nouveau ce jeudi soir pour statuer sur l’envahissement de terrain à Angers. Des mesures conservatoires sont attendues. L’une d’elles pourrait être la fermeture du pacage visiteur pour l’OM. Tout est fait au sein de la Ligue pour inciter les clubs à utiliser les moyens de vidéosurveillance pour identifier les personnes et à systématiquement porter plainte contre personne dénommé. Cette action est prise en considération par la commission de discipline lors de l’étude d’un dossier. Cela peut même éviter au club une sanction. C’est une sorte de circonstance atténuante pour les clubs.

Pour rappel , la Ligue n’a pas le pouvoir de :

- Interpeller un individu

- Prononcer une interdiction de déplacement

Elle peut :

- Fermer des espaces destinés aux supporters

- Se porter partie civile (elle le fait systématiquement) lorsqu’un club porte plainte

LB

14h07 - Les supporters lyonnais interdits de déplacement à Saint-Etienne

Le derby entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais se jouera sans supporters adverses, le 3 octobre à Geoffroy-Guichard. La préfecture de la Loire a décidé d'interdire le déplacement des Lyonnais dans le Forez, évoquant "des risques majeurs de troubles à l'ordre public". Toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'OL ou se comportant comme tel se verra interdire l'accès au Chaudron pour cette rencontre de la 9e journée de Ligue 1.

14h - Pourquoi les débordements de supporters se multiplient?

A Montpellier comme à Angers, de nouveaux incidents impliquant des supporters ont été constatés mercredi soir en Ligue 1. Mais comment expliquer cette recrudescence des débordements depuis le début de la saison?

13h40 - Deux interpellations après les incidents d'Angers-OM

Deux hommes ont été interpellés pour jet de fumigènes et intrusion sur la pelouse après le match qui opposait hier soir Angers à Marseille (0-0), a indiqué à l'AFP le procureur de la République d'Angers. "Un supporter marseillais originaire des Pays de la Loire a été interpellé pour avoir jeté des fumigènes en début de match et un autre pour s'être introduit sur la pelouse après la rencontre. Aucune plainte n'a été déposée à ce stade ni de la part du SCO ni de la Ligue. Des analyses vidéo sont en cours", a ajouté Eric Bouillard.

"En début de match, des fumigènes ont été lancés de part et d'autre, puis il y a eu quelques 'chambrages' pendant le match, notamment parce que des supporters marseillais se sont introduits dans la tribune du kop d'Angers", a résumé le magistrat.

13h30 - Sur RMC, un supporter angevin raconte les débordements contre l'OM

Présent au stade Raymond-Kopa mercredi, Maxime, supporter angevin, est revenu sur les débordements au micro d'Estelle Midi sur RMC : "J'étais en tribune Coubertin avec les groupes de supporters du SCO. De la 1ère à la 90e minute, c'était un très bon moment. On a chanté jusqu'aux incidents que vous connaissez."

"Je voulais rebondir sur l'événement qui a fait parler. Je n'ai pas vu les choses comme beaucoup de Marseillais le disent sur les réseaux sociaux. Je n'ai pas vu de lancer de bombe agricole dans le parcage marseillais (par un Angevin). On a vu la détonation, le public a été surpris, on a sifflé parce qu'on a pensé que c'était les supporters marseillais. Après cette détonation, il y a des jets d'autres pétards, d'autres bombes agricoles et la suite, vous la connaissez..."

"J'ai hâte que les autorités, toutes les personnes concernées par la sécurité et qui vont visionner les vidéos nous apportent la preuve. Et si c'est un supporter angevin (qui a jeté la bombe agricole), il fadra prendre les décisions qui s'imposent : le virer et l'interdire de stade."

13h - "Interdire tous les déplacements n'est pas une bonne solution", pour Hourcade

Nicolas Hourcade revient sur les échauffourées entre supporters de Montpellier et de Bordeaux hier près de la Mosson. "Vous avez une rivalité assez forte entre deux groupes d’ultras, qui peut être anticipée par la police, explique sur BFMTV le sociologue spécialiste du monde des supporters. On sait que c’est un match à risques, donc ça passe par l’encadrement des supporters visiteurs et des interdictions de déplacement, quand les risques sont trop élevés. Par contre, interdire systématiquement les déplacements de supporters visiteurs, ce n’est pas une bonne solution, parce que ça se passe bien dans la plupart des cas. Mais quand il y a vraiment des risques trop importants, ça peut être ponctuellement une solution pertinente."

13h - "Il faut adapter les réponses à chaque cas", estime Hourcade

Nicolas Hourcade, sociologue spécialiste du monde des supporters, sur BFMTV: "Tous les phénomènes ne sont pas similaires. Jeter une bouteille sur un joueur, ce n’est pas exactement la même chose que rentrer sur un terrain pour frapper un joueur ou tendre un guet-apens à un groupe de supporters. Il faut adapter les réponses à chaque cas, puisque les causes ne sont pas forcément les mêmes. Dans un premier temps, il faut individualiser les sanctions. On a des caméras de surveillance qui permettent d’identifier qui sont les fauteurs de trouble. Ça permet de sanctionner ceux qui ont vraiment causer des problèmes et pas l’ensemble d’un stade, quand 98% des gens n’ont commis aucun délit.

Et dans un deuxième temps, en termes d’organisation des matchs, est-ce qu’on peut faire des progrès? Par exemple, Nice a accepté sa sanction de huis clos (après les incidents contre l'OM, ndlr) et a immédiatement pris des mesures pour éviter de nouveaux incidents similaires, en mettant un filet de sécurité, en condamnant certaines places. Il y a aussi ce travail à faire sur l’architecture des stades et les dispositifs d’organisation de déplacements."

13h - "On est dans une spirale préoccupante", observe Hourcade

Nicolas Hourcade, sociologue spécialiste du monde des supporters, s'exprime sur BFMTV: "On est préoccupés par la répétition des incidents, qui est relativement inédite. Je n’ai pas souvenir d’incidents aussi répétés depuis la saison 2009-2010. Est-ce un phénomène conjoncturel ou structurel? Est-ce que c’est lié à la fin des huis clos et à ces mois de frustration pour les supporters qui ne pouvaient pas aller au stade ou est-ce qu’on est sur une radicalisation d’une frange des supporters? Il est un peu trop tôt pour le dire. Mais la spirale est préoccupante."

11h - Quelles sanctions pour les supporters coupables de violences ?

La commission de discipline de la LFP va se réunir ce jeudi soir après les nombreux incidents entre supporters ce mercredi. Elle s'était déjà réunie lundi pour traiter des incidents entre supporters lensois et lillois lors du derby le week-end dernier. En attendant ses décisions, quelles sanctions les sanctions que peuvent encourir les supporters ?

11h - Incidents Montpellier–Bordeaux : "Ces gens-là sont la honte du foot" tacle le préfet de l’Hérault

Invité de BFM TV, Hugues Moutouh est revenu sur les incidents entre supporters de Montpellier et Bordeaux juste avant le match opposant les deux clubs.

10h30 - Mort d'un supporter de l'OM dans un accident de minibus : Longoria se rend sur place

Un supporter de l'OM, qui avait fait le déplacement à Angers pour le match de Ligue 1, a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi dans un accident de la route sur le chemin du retour, à hauteur de Mareuil-sur-Cher (Loir-et-Cher). Huit blessés sont également à déplorer chez les fans marseillais. Ils sont à cette heure hospitalisés. Dans un communiqué publié ce jeudi, l'OM exprime son "infinie tristesse".

"Les causes et les circonstances de cet accident demeurent inconnues ce matin. Le club adresse toutes ses condoléances à la famille du défunt. A tous les fidèles des fanatics, groupe dont il faisait partie. Et à l’ensemble de la communauté des supporters de l’OM. Aussitôt la nouvelle connue, Pablo Longoria le président du club, très affecté, a décidé de se rendre aujourd’hui même auprès des victimes de ce terrible accident", indique le club.

9h57’

10h - Le Préfet de l'Hérault dénonce des "clubs de hooligans" après Montpellier-Bordeaux

Le Préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh, était invité sur BFMTV, ce jeudi matin pour réagir aux incidents entre supporters ayant précédé la rencontre entre Montpellier et Bordeaux, mercredi. Il implique les deux groupes de supporters. "Je remarque que les prétendues victimes sont descendues d’un bus en étant cagoulées, avec des barres de fer, en utilisant également des fumigènes, a-t-il dénoncé. Je crois que les responsabilités sont largement partagées. Je tiens à dire que ces gens-là sont la honte du football et du sport. En tant que préfet, je n’accepte absolument pas que ces rixes aient lieu dans les rues de l’agglomération montpelliéraine. Une enquête est en cours, on procède à des identifications. Il y a eu seize blessés. Je mets tout le monde dans le même sac: les ultras de Bordeaux et de Montpellier. L’enquête va déterminer les responsabilités de ces individus, qui seront déférés devant le tribunal judiciaire. Au-delà des personnes qui se sont présentées à l’hôpital, j’ai bon espoir qu’on arrive à identifier d’autres coupables."

Le préfet dénonce les agissements de ces clubs de supporters "qui se conduisent de cette façon inadmissible" et sont "la lèpre du football".

"Si le retour du public dans les stades veut dire le retour des hooligans, il faut prendre des mesures, ajoute-t-il. Je crois qu’il faut faire la différence entre les supporters qui viennent assister aux matchs en famille et ces clubs de hooligans, qui sont une plaie. Il faut se montrer extrêmement ferme et interdire de stade les personnes qui commettent ce genre de violences."

09h50: Une commission de discipline exceptionnelle

Elle se réunit le mercredi soir en temps normal. Mais vus les derniers incidents lors de la journée de Ligue 1 mercredi soir, la commission de discipline va se réunir exceptionnellement ce soir. Elle s'était déjà réunie lundi pour traiter des incidents entre supporters lensois et lillois lors du derby le week-end dernier.

LB

Un supporter de l'OM tué dans un accident de la route au retour d'Angers

Un supporter marseillais qui revenait d’Angers après le match de Ligue 1 mercredi soir est décédé dans un accident sur l'autoroute, a-t-on appris de sources concordantes.

L’accident concerne un minibus de type Trafic appartenant à l’un des groupes de supporters olympiens. Le véhicule a subi un gros choc après avoir heurté l'arrière d'un camion aux alentours d’une heure du matin sur l’A85 près de Mareuil-sur-Cher (Loir-et-Cher).

Tous les bus ou minibus des supporters marseillais se sont arrêtés et l’autoroute a longuement été bloquée en attendant les pompiers et l’évacuation des blessés. La scène a été traumatisante pour de nombreux fans qui ont assisté, impuissants, à l’accident.

Les témoins racontent que le bus des stadiers est également intervenu sur place, mais ces derniers n’ont pas pu porter secours aux victimes dans un premier temps car la plupart des supporters présents dans ce véhicule étaient coincés.

Pablo Longoria et les dirigeants de l’OM ont été tenus informés du drame pendant la nuit, à l’arrivée de l’avion des joueurs et du staff à Marignane. D’autres blessés sont à déplorer mais leur vie n’est pas en danger.

RMC Sport

Incidents Angers-OM: "C'est un schéma classique et stupide, d'un côté et de l'autre"

"Il y a eu une provocation de la part de la tribune angevine, avec des doigts d'honneur et des pétards qui ont été envoyés du côté angevin vers les Marseillais, a déclaré à la presse Jacques Cardoze, responsable de la communication de l'OM. Les Marseillais ont répondu, c'est un schéma classique et stupide, d'un côté et de l'autre. Je n'accuse personne."

"C'est une responsabilité collective, il n'y a pas un stade, une équipe, poursuit Cardoze. On voit bien que ça commence à faire tâche d'huile. Tout le monde doit être responsable par rapport à ça. Il faut que les gens soient responsables. On a été privés de foot pendant 15 mois et les gens ne sont pas suffisamment intelligents pour se dire qu'on vient assister à du foot, juste du foot. Je ressens surtout une grande tristesse. Ce n'est pas acceptable."

Le regard moqueur de Mbappé vers Oukidja

Kylian Mbappé a conclu la rencontre Metz-PSG (1-2) mercredi, dans le collimateur des Mosellans qui ont critiqué son comportement. Une photo de l’international français, regard chambreur derrière ses partenaires, est devenue virale.

Antonetti se paie le comportement de Mbappé

Le PSG s’est imposé à Metz (2-1) en fin de match grâce à un but tardif d’Achraf Hakimi. Une victoire arrachée dans un contexte tendu et marqué par une altercation entre Alexandre Oukidja et Kylian Mbappé. Frédéric Antonetti a dénoncé le comportement de l’attaquant français après la rencontre.

"Kylian Mbappé a intérêt à avoir un autre comportement s'il veut être aimé. J'adore ce joueur, il est très, très fort, mais il gagnerait à avoir un comportement plus humble", a tranché l’entraîneur des Grenats, poursuivant que dans le jeu il avait été "inexistant": "Cela arrive quand il ne peut pas prendre la profondeur"

00h55’

Angers-OM: "Un schéma classique et stupide", déplore Cardoze

Responsable de la communication de l'OM, Jacques Cardoze a regretté les incidents après le match: "Il y a eu une provocation de la part de la tribune angevine, avec des doigts d'honneur et des pétards qui ont été envoyés du côté angevin vers les Marseillais. Les Marseillais ont répondu, c'est un schéma classique et stupide, d'un côté et de l'autre. Je n'accuse personne."

00h51’

Sampaoli: "Confronté à une équipe venue défendre"

Jorge Sampaoli se contente du match nul à Angers (0-0), face à un Sco très défensif selon lui: "On a été confronté à une équipe venue pour défendre, pour ne pas encaisser de but. A partir de là, c'était plus difficile pour nous. On a changé de joueurs parce qu'il le fallait. Il faut qu'on s'habitue parce qu'on va avoir beaucoup de matches tous les trois jours. La rotation va se faire automatiquement. Mais ce n'est pas pour ça qu'on n'a pas eu de réussite ce soir. On a fait beaucoup d'efforts, mais on est tombé sur une équipe avec un bloc bas et qui a bien défendu. Je suis quand même satisfait. Chaque fois qu'ils ont eu une occasion, c'est parce que nous on a perdu le ballon. On n'a pas eu le volume et le rendement qu'on voulait avoir et qu'on avait eus les précédents matches. Mais on a une équipe jeune. C'est un point pris ce soir et on s'en contentera."

23h38’

L'OM a déposé une observation auprès du quatrième arbitre

L’Olympique de Marseille avait déposé une observation auprès du quatrième arbitre avant le match. Le club estimait qu’il était trop facile pour les supporters installés dans le parcage des visiteurs de descendre sur la pelouse.

Aurélien Tiercin

23h04’

Angers-OM: des bagarres entre supporters après le match

Un nouvel incident a émaillé une journée de championnat de Ligue 1. Au coup de sifflet final d'Angers-OM (0-0), certains supporters du parcage marseillais sont descendus sur la pelouse du stade Raymond Kopa. Une bagarre générale a alors éclaté avec des supporters angevins malgré les appels au calme du speaker: "Les gars, on reste tranquille".

Les stadiers étaient dépassés ey du matériel du stade a été cassé. Des incidents qui ont commencé avec des pétards lancés en direction des supporters angevins.

Aurélien Tiercin

L'OL dominateur et actif

Marseille reste 2e mais perd du terrain

L'OM, avec son match nul ce soir, pointe désormais à 7 points du PSG, avec un match en retard. Angers est 3e de Ligue 1, Lens 4e. Lyon remonte 6e et Nice stagne à la 7e place.

90+5’

C'est terminé partout

L'OL s'impose 3-1 contre Troyes alors que Lorient l'emporte 1-0 contre Nice après un pénalty raté de Gouiri en seconde période, notamment.

90+5’
Fin du match

Lens 0-1 Strasbourg: coup de sifflet final

Les Lensois ont poussé jusqu'au bout mais ils s'inclinent finalement 1-0, après avoir disputé la deuxième période à 10 suite à l'exclusion de Danso. C'est la première défaite de la saison pour les Sang et Or.

90+5’

Lens 0-1 Strasbourg: DOUBLE POTEAU DE SOTOCA

L'attaquant lensois frappe du droit mais sa tentative touche successivement les deux poteaux du but strasbourgeois. Medina reprend le ballon derrière mais Sels s'interpose. Toujours 1-0 pour Strasbourg.

90+3’
Fin du match

Angers 0-0 Marseille: c'est terminé

Match nul sur un score nul et vierge entre Angers et Marseille. Le seul match sans but lors de cette journée de Ligue 1.

90+1’

Angers 0-0 Marseille: CHO JUSTE AU-DESSUS

Quel travail de Brahimi ! L'Angevin se balade côté gauche et se débarasse de Balerdi. Il centre ensuite en retrait sur Mohamed-Ali Cho, dont le tir du gauche passe au-dessus du but marseillais. C'était tout proche.

89’
but!!!

Lyon 3-1 Troyes: LE BUT DE PAQUETA EST ACCORDE

Le Brésilien n'était pas en position de hors-jeu et le but est finalement accordé après intervention du VAR. 3-1 pour l'OL.

88’
Arbitrage vidéo

Lyon 2-1 Troyes: BUT REFUSE A PAQUETA

Servi par Dembélé, le Brésilien trompe Gallon en une touche. Mais Paqueta est immédiatement signalé en position de hors-jeu, bien que le révélateur laisse imaginer l'inverse.

86’

Angers 0-0 Marseille: Mangani juste au-dessus

La tête de Mangani passe proche de la barre transversale de Pau Lopez. Angers était proche de mettre l'OM en danger. Il reste moins de 5 minutes au stade Raymond-Kopa.

85’

Lyon 2-1 Troyes: Parade de Lopes

Le gardien lyonnais empêche l'égalisation troyenne. Sur l'action suivante, il se saisit du ballon sur un corner de l'ESTAC. Lyon mène toujours 2-1 à 5 minutes du terme.

83’

Angers 0-0 Marseille: Dieng bute sur Bernardoni

Lancé parfaitement par De la Fuente, Dieng s'avance face à Bernardoni mais le gardien angevin repousse son tir. Gros match de Bernardoni.

77’
Changement tactique

Angers 0-0 Marseille: Gueye remplace Kamara

Sampaoli continue de faire des changements mais il arrive à court de cartouches offensives sur le banc.

74’

Angers 0-0 Marseille: Les Marseillais réclament un pénalty

Sur un corner d'Amine Harit, les joueurs de l'OM réclament immédiatement quelque chose à l'arbitre, qui ne dit rien.

72’
but!!!

Lyon 2-1 Troyes: EMERSON DONNE L'AVANTAGE A L'OL !

Du pied droit, le latéral gauche brésilien donne l'avantage à l'OL. Sur un centre repoussé par la défense troyenne, Emerson passe devant Gerson, contrôle de la poitrine et enchaîne avec une frappe à ras de terre qui vient tromper Gallon. 2-1 !

69’
Carton rouge

Lorient 1-0 Nice: Lorient va finir à 10

Jenz est exclu pour un 2e carton jaune, alors que Nice pousse. La fin de match va être tendue. Andy Delort notamment a eu une énorme opportunité pour égaliser, mais son tir face au but vide a heurté la barre.

70’

Lyon 1-1 Troyes: L'OL doit faire la différence

Après la défaite frustrante au Parc des Princes ce week-end, l'OL doit absolument marquer un second but dans ces 20 dernières minutes pour engranger des points et ne pas rester dans le milieu de tableau.

67’
but!!!

Lens 0-1 Strasbourg: AJORQUE OUVRE LE SCORE

Réduits à 10, les Lensois se font sanctionner. Djiku centre et trouve Caci, qui remise de la tête sur Ajorque. L'attaquant strasbourgeois n'a plus qu'à conclure de la tête à quelques mètres du but. 1-0 pour Strasbourg.

65’

Lens 0-0 Strasbourg: Les Lensois continuent de tenir le ballon

Il y a moins de solution en attaque puisque Wesley Saïd est sorti pour laisser place à un défenseur venu remplacer Danso, exclu. Mais le RC Lens continue d'avoir la possession et cherche des solutions.

61’

Lyon 1-1 Troyes: Enorme occasion troyenne

Dans la surface, l'ESTAC cafouille. Baldé puis Touzghar ont l'opportunité de tromper Lopes mais le premier bute sur la défense et le second voit son tir passer bien au-dessus du but lyonnais. Toujours 1-1.

59’
Changement tactique

Angers 0-0 Marseille: Sampaoli fait des changements

De la Fuente, Ünder et Luan Peres entrent en jeu à la place de Lirola, Henrique et Amavi. Sampaoli amène du sang neuf.

55’
Penalty manqué

Lorient 1-0 Nice: PENALTY COMPLETEMENT RATE PAR GOUIRI

L'attaquant niçois avait son 5e but de la saison au bout du pied mais il envoie son pénalty dans les airs, largement au-dessus du but lorientais. Un 2e échec après celui du match contre Monaco, ce week-end. Toujours 1-0 pour Lorient.

54’
Penalty

Lorient 1-0 : PENALTY POUR NICE !

Sur un centre de Gouiri dans la surface, Laporte dévie le ballon de la main. Après intervention du VAR, l'arbitre désigne le point de pénalty. Gouiri va s'en charger lui-même.

52’

Lens 0-0 Strasbourg: discussions à Lens

Avant la faute sifflée de Danso, il y a peut-être un hors-jeu de Caci. L'arbitre assistant avait en tout cas levé son drapeau. Mais l'arbitre central a ensuite sorti immédiatement le carton rouge pour Danso. Les Lensois entourent l'arbitre pour demander des explications mais ça ne changera rien.

50’
Carton rouge

Lens 0-0 Strasbourg: CARTON ROUGE POUR DANSO !

Le Lensois reçoit un rouge direct pour un tacle mal maîtrisé sur Caci. Le défenseur nordiste a malgré tout dégagé le ballon en premier, avant de percuter le Strasbourgeois dans son élan. Les Lensois sont désormais à 10 pour quasiment toute la seconde période.

48’
but!!!

Lyon 1-1 Troyes: SHAQIRI EGALISE ! DANS LA LUCARNE !

Le Suisse a magnifiquement joué le coup. Trouvé dans la surface de réparation après un coup de pied arrêté, le Suisse crochette extérieur et enroule dans la lucarne de Gallon, qui cette fois ne peut rien. C'est son premier but avec l'OL. 1-1 entre Lyon et Troyes.

46’
Reprise

Lyon 0-1 Troyes: c'est reparti, Dubois entre en jeu

Léo Dubois remplace Malo Gusto au poste de latéral droit. C'est reparti sur tous les stades.

Peu de tirs entre Angers et Marseille

45+1’
Mi-temps

Angers 0-0 Marseille: c'est la pause

L'OM a du mal dans cette première période, même s'ils auraient pu ouvrir le score grâce à Henrique. C'est la mi-temps aussi sur les autres terrains. Lorient mène 1-0 contre Nice, Troyes 1-0 contre Lyon. Il y a 0-0 entre Lens et Strasbourg.

45+1’
but!!!

Lyon 0-1 Troyes: LE BUT DE CHAVALERIN !

Trouvé en retrait, en pleine surface, Xavier Chavalerin arme sa frappe du gauche et trompe parfaitement Anthony Lopes. 1-0 pour l'ESTAC.

42’

Lyon 0-0 Troyes: Aouar encore tout proche

Le Français est cherché par Slimani et il se jette pour tenter de reprendre le ballon juste devant la ligne, mais il est trop court.

43’

Lorient 1-0 Nice: les Niçois s'approchent du but

Sur un coup franc indirect, Todibo est trouvé et remise de la tête en retrait. Thuram et Rosario arrivent en même temps et se gênent un petit peu. Ils ne peuvent pas trouver le cadre pour égaliser, mais Nice se rapproche du but lorientais.

40’

Lorient 1-0 Nice: Gouiri manque le cadre !

En face à face avec le gardien lorientais, Amine Gouiri, parfaitement lancé en profondeur, se rate complètement. Son tir n'est pas cadré et de toute façon pas assez puissant. Il a trop ouvert son pied. 1-0 pour Lorient, toujours.

38’

Lyon 0-0 Troyes: Baldé s'écroule dans la surface

L'attaquant troyen semblait avoir pris de vitesse les défenseurs lyonnais, mais l'arbitre ne dit rien quand il s'écroule dans la surface après avoir été au contact de Denayer. Il reste au sol et force l'arrêt du jeu.

34’

Angers 0-0 Marseille: très bon centre de Lirola

Le latéral marseillais cherchait Henrique mais Traoré repousse en corner, le premier du match pour l'OM. Le coup de pied de coin tiré par Harit ne donne rien.

31’

Lorient 1-0 Nice: le loupé de Moffi

L'attaquant lorientais est bien servi par Grbic sur un contre des Merlus, mais sa frappe du gauche en une touche est mal ajustée et il ne trouve pas le cadre.

31’

Lyon 0-0 Troyes: le coup franc de Paqueta sauvé par Gallon

Le gardien troyen est en feu ! Sur un coup franc du Brésilien, le ballon n'est touché par aucun lyonnais mais arrive jusqu'à Gallon qui a un réflexe parfait pour repousser le ballon. Il semble qu'il y avait hors-jeu des Lyonnais, mais c'est encore une parade qui va mettre Gallon en confiance.

29’

Lens 0-0 Lorient: Frankowski obtient un corner

Revenu sur son pied droit, le milieu de terrain lensois tente de centrer. Sa tentative est contrée par la défense et pas loin de tromper le gardien strasbourgeois, mais c'est seulement un corner.

27’

Lens 0-0 Lorient: Ajorque et les attaquants du Racing peu trouvés

Ajorque en particulier mais le trio d'attaque strasbourgeois en général, avec Gameiro et Diallo, est assez peu trouvé par le milieu de terrain. Lens récupère ainsi facilement les ballons pour le moment.

23’
but!!!

Lorient 1-0 Nice: MONCONDUIT OUVRE LE SCORE !

Sur le coup franc qui suit la faute de Kluivert, Enzo Le Fée trouve Thomas Monconduit aux abords de la surface. Une combinaison intelligente puisque le milieu de terrain lorientais peut armer sa frappe et tromper Benitez d'un tir en lucarne. 1-0 pour Lorient.

22’

Lorient 0-0 Nice: Faute très limite de Kluivert

Le Néerlandais fauche Abergel à la limite de la surface de réparation. Il n'était pas loin de concéder un pénalty mais ce sera seulement un coup franc.

20’

Lens 0-0 Strasbourg: Le Racing maladroit

Les Strasbourgeois n'ont pas le ballon et le perdent trop rapidement à cause de maladresses techniques. Les Lensois, eux, mettent du rythme mais ne se montrent encore assez peu dangereux.

18’

Lyon 0-0 Troyes: L'OL se balade dans la surface

Houssem Aouar, superbement servi par Bruno Guimaraes, se heurte à Gallon dans un face à face avec le gardien troyen. Gallon stoppe ensuite une percée de Slimani et une frappe de Guimaraes. L'OL impose son rythme.

14’

Angers 0-0 Marseille: Enorme opportunité pour Henrique

Le Brésilien était proche d'ouvrir le score. Seul face à Bernardoni, il a hésité et le gardien français est parvenu à intervenir pour empêcher le but du 1-0.

13’

Lyon 0-0 Troyes: Grosse occasion de Shaqiri

Le Suisse, côté gauche, pénètre dans la surface et s'avance fasse au gardien. Bien servi, il arme sa frappe mais se heurte à Gallon, qui a bien couvert son poteau et dévie en corner.

12’

Lorient 0-0 Nice: les Lorientais tiennent le ballon

Dans ces 10 premières minutes de jeu, pas encore de grosse opportunité mais c'est Lorient qui a la possession alors que les Niçois attendent leur moment.

10’

Angers 0-0 Marseille: le SCO se projette bien

Les Angevins n'ont pas beaucoup le ballon dans ce début de match mais ils montrent qu'ils peuvent s'approcher correctement de la surface marseillaise sur cette séquence. La défense de l'OM intervient malgré tout.

9’

Angers 0-0 Marseille: le coup franc de Harit ne donne rien

C'est tiré trop proche de Bernardoni, qui intervient avant qu'un joueur marseillais ne puisse dévier de la tête.

8’

Lens 0-0 Strasbourg: les Lensois poussent déjà

Dans un stade Bollaert vidé de ses supporters (huis clos en raison des incidents face à Lille ce week-end), le RC Lens se crée déjà plusieurs situations devant le but strasbourgeois. Pour le moment ça ne fait pas mouche.

5’

Lyon 0-0 Troyes: l'OL commence à poser son jeu

Avec Guimaraes, Caqueret, Aouar et Paqueta, l'OL a des hommes de ballon au milieu de terrain pour tenter de progresser avec des combinaisons.

3’

Lyon 0-0 Troyes: Déjà un gros arrêt de Lopes

Le gardien portugais s'allonge bien devant Baldé, l'attaquant troyen. L'OL se fait une frayeur d'entrée, la défense était prise sur cette action en profondeur.

2’

Angers 0-0 Marseille: Première incursion marseillaise

L'OM met la pression d'entrée près de la surface angevine. Les Marseillais obtiennent une touche et se positionnent très haut sur le terrain.

1’
Coup d'envoi

C'est parti au stade Raymond-Kopa

Entre Angers et l'OM. Tous les autres matchs de 21 heures ont aussi démarré.

L'OM compte sur ses Brésiliens

Bosz choisit Slimani devant Paqueta, Aouar et Shaqiri

Peter Bosz a préféré Slimani à Dembélé ou Toko Ekambi sur le front de l'attaque. Derrière l'Algérien, il aligne 5 milieux de terrains techniques et capables de faire des différences.

La composition de Lyon: Lopes - Gusto, Denayer, Diomandé, Emerson - Caqueret, Guimaraes - Shaqiri, Paqueta, Aouar - Slimani.

La composition de Troyes: Gallon - Azamoum, Giraudon, Sandler - Kaboré, Kouamé, Chavalerin, Biancone - Ripart, Baldé, Rodrigues.

Delort et Kluivert titulaires pour Nice, Lorient sans Laurienté

Christophe Galtier avance ses atouts: Kluivert, Delort et Gouiri sont tous titulaires devant. Il manque toutefois Dolberg, toujours indisponible.

La composition de Nice: Benitez - Atal, Todibo, Dante, Bard - Boudaoui, Rosario, Thuram, Kluivert - Delort, Gouiri.

La composition de Lorient: Nardi - Hergault, Mendes, Jenz, Laporte - Le Goff, Monconduit, Abergel, Le Fee - Grbic, Moffi.

Strasbourg avec un trio d'attaque Diallo, Gameiro, Ajorque

Pour la première fois de la saison en Ligue 1, Julien Stéphan aligne ce soir Habib Diallo, Kévin Gameiro et Ludovic Ajorque d'entrée.

La composition de Strasbourg: Sels - Djiku, Nyamsi, Le Marchand - Guilbert, Aholou, Prcic, Caci - Gameiro, Ajorque, Diallo.

La composition de Lens: Leca - Gradit, Danso, Medina - Clauss, Fofana, Cahuzac, Doucouré, Frankowski - Saïd, Ganago.

Sampaoli fait tourner mais garde Dieng devant

Le coach argentin fait 7 changements par rapport au match de Rennes, ce week-end. Saliba, Luan Peres, Guendouzi, Gueye, De la Fuente et Ünder sont sur le banc, alors que Payet n'est même pas sur la feuille de match.

De son côté, le 4e de Ligue 1, Angers, devra faire sans Sofiane Boufal, indisponible, pour accueillir l'OM au stade Raymond-Kopa.

La composition de l'OM: Lopez - Baleri, Caleta-Car, Amavi - Lirola, Rongier, Kamara, Gerson, Henrique - Harit, Dieng.

La composition d'Angers: Bernardoni - Ebosse, Thomas, Traoré, Manceau, Cabot - Ounahi, Mendy - Fulgini, Capelle, Bahoken.

RMC Sport