RMC Sport

OL : Juninho n'a pas digéré "l'agression" sur Paqueta face à Monaco

Alors que l'OL se déplacera dimanche sur le Rocher pour affronter l'AS Monaco pour le compte de la 35e journée de Ligue 1, Juninho a confié ne pas avoir encore digérer la défaite de Lyon face aux Monégasques en Coupe de France et notamment "l'agression" sur Lucas Paqueta en première période.

Sur deux défaites consécutives face à l'AS Monaco en Coupe de France puis face à Lille en Ligue 1 dimanche dernier, l'Olympique Lyonnais a vécu une mauvaise semaine et aura à coeur de se racheter face aux Monégasques ce dimanche en Ligue 1. Relégués à quatre unités de la troisième place, occupée par les joueurs de l'ASM, les Lyonnais devront impérativement réagir sous peine de laisser Monaco s'échapper... et l'ambition d'une qualification en Ligue des champions avec.

Au micro de la chaîne OL TV, Juninho est revenu rapidement sur la déconvenue des siens face aux Monégasques en Coupe de France la semaine dernière. Le Brésilien a confié ne pas avoir totalement digéré l'élimination, compte tenu de la physionomie de la rencontre: "Pour moi, on a fait un bon match contre Monaco. On ne méritait pas de perdre comme ça. On a dominé la première mi-temps. Après il y a le pénalty et le carton rouge tout de suite en seconde période..."

Le directeur sportif lyonnais est aussi revenu sur la faute de Kevin Volland sur Lucas Paqueta dans les premières secondes de jeu, sanctionnée d'un carton jaune. Le dirigeant de l'OL parle même "d'agression": "C’est surtout la première action du match qui reste en travers de la gorge aussi, l’agression sur Paqueta où l’arbitre a préféré donner un jaune. Ce n’était pas une faute normale, c’était une agression de Monaco. C’est à partir de là que tout a changé aussi (Rudi Garcia est expulsé)."

Le jeu sans ballon pointé du doigt

Toujours au micro de la chaîne du club, Juninho a tenté d'expliquer les problèmes rencontrés dans le jeu par l'Olympique Lyonnais. L'ancien milieu de terrain a pointé du doigt le jeu sans ballon et les défauts de pressing de son équipe, qu'il juge avoir trop tendance à laisser jouer l'adversaire.

"Nous sommes une équipe avec de la créativité, on va toujours se créer des occasions. Mais je le répète, je trouve que les adversaires jouent trop facilement contre nous quand on n’a pas le ballon, insiste Juninho. Quand tu n’as pas le ballon, le marquage commence devant avec les attaquants. Je pense qu’on doit travailler beaucoup plus par rapport à cela. (…) On ne doit pas laisser les adversaires jouer, surtout des adversaires du niveau de Monaco, de Lille… qui sont du même niveau que nous."

Les Lyonnais sont prévenus, ils ne devront pas laisser jouer Monaco, dans une forme éblouissante. Depuis le début de l'année civile, les hommes de Niko Kovac ont empoché 44 points sur 51 possibles.

Luca Demange