RMC Sport

OL: les nouveaux états d'âme de Memphis Depay

Laissé sur le banc par Bruno Genesio lors des deux dernière rencontres de Ligue 1 de l'OL, Memphis Depay assure ne pas comprendre les raisons de sa mise à l'écart.

En petite forme avec l'OL depuis plusieurs mois (deux buts lors de 20 derniers matchs toutes compétitions confondues), Memphis Depay n’a disputé aucun des deux derniers matchs de Ligue 1 (à Strasbourg et contre Montpellier) et semble payer ses deux prestations ratées contre Barcelone. Et comme à chaque fois qu’il est mis sur la touche par Bruno Genesio, le joueur de 25 ans se sent “frustré” et comme cela coïncide avec une trêve internationale, il n'hésite pas à faire part de ses états d'âme à la presse néerlandaise.

Interviewé par la télévision néerlandaise NOS à l’occasion de la trêve internationale, il a assuré ne pas comprendre cette punition: “Nous ne devrions pas rendre le problème plus gros qu’il ne l’est, mais je suis frustré par les derniers matchs. Je ne sais pas pourquoi je ne les ai pas disputés. C’est quelque chose qui m’énerve.”

"Je crée toujours plus d'occasions"

L’attaquant lyonnais a du mal à accepter les critiques et considère qu’il réalise de bonnes performances avec son club. “Les gens me demandent parfois comment il est possible que je ne puisse pas disputer le même match à Lyon qu’avec les Pays-Bas. Les statistiques montrent que je crée toujours plus d'occasions et que je suis impliqué. Je continuerai à le faire”, rétorque-t-il.

Plus vraiment à l’aise dans le Rhône, au point d’avoir exprimé ses volontés de départ en début d’année, Depay avoue retrouver le bonheur en sélection nationale: “La sélection arrive au bon moment. (...) Je peux jouer dans une grande équipe qui a déjà obtenu de bons résultats et qui a la confiance pour continuer. Je ne peux pas me plaindre.”

Incontournable en sélection

Les Pays-Bas entament leur campagne de qualification pour l’Euro 2020 jeudi, face à la Biélorussie (20h45), puis affronteront les gros morceau du groupe C, l’Allemagne, dimanche (20h45), qu’ils avaient déjà rencontré (et battu) l’année dernière en Ligue des nations. Deux affiches à domicile lors desquelles le sélectionneur, Ronald Koeman, compte sur sa star. “Il joue un rôle important dans cette équipe nationale néerlandaise”, a-t-il assuré.

TL