RMC Sport

OL-PSG: Mbappé en feu et Danilo en patron, Depay sans éclat

Le PSG a signé une large victoire sur la pelouse de l’OL, ce dimanche, en clôture de la 30e journée de Ligue 1 (2-4). Emmenés par un Kylian Mbappé en feu et un Danilo Pereira impérial, les Parisiens ont surclassé des Lyonnais décevants, à l’image de Memphis Depay.

OL

Depay n’a pas pesé

Comme tous ses partenaires, le capitaine de l’OL a subi la domination du PSG pendant une grande partie de ce match de clôture de la 30e journée de Ligue 1 (2-4). Malgré quelques tentatives, Memphis Depay n’a jamais réussi à mettre en difficulté Marquinhos et ses partenaires. Après avoir beaucoup couru dans le vent, l’international néerlandais a logiquement été remplacé à la 56e. Sans une seule occasion à se mettre sous la dent. Voilà désormais quatre matchs consécutifs que le deuxième meilleur buteur du championnat n’a plus marqué. Et son équipe se retrouve 3e, à 3 points de Paris et Lille, qui occupent la tête du classement.

Caqueret s’est fait manger

C’était seulement sa deuxième titularisation lors des sept derniers matchs de Lyon. Et il n’a pas tellement su en profiter. A l’image de ses partenaires du milieu, Maxence Caqueret a beaucoup souffert face à la force collective du PSG. Sa qualité technique ne lui a pas permis de se sortir du pressing intense imposé par les coéquipiers d’Idrissa Gueye. Un match frustrant pour le joueur de 21 ans. "On n’a pas fait le match qu’il fallait. On les a trop laissés tranquille. Ce n’est pas acceptable. Il va falloir faire beaucoup mieux", a réagi le natif de Vénissieux sur Canal +.

Slimani a relancé le suspense

Alors que son équipe était à l’agonie lorsqu’il est entré sur la pelouse, à la 56e, Islam Slimani a sonné la révolte lyonnaise. L’attaquant algérien, qui a remplacé Memphis Depay, a mis du cœur à l’ouvrage. Et une énergie qui a surpris les Parisiens. Il réduit la marque d’une belle frappe à l’entrée de la surface (62e). Avant de buter sur un Keylor Navas étincelant. C’est presque dommage de ne pas l’avoir vu plus tôt dans cette rencontre.

PSG

Mbappé complétement déchaîné

Il y a tout juste un an, il avait mis le feu au gazon du Groupama Stadium. Avec un triplé retentissant qui avait permis au PSG de s’imposer 5-1 en demi-finales de la Coupe de France. Cette fois encore, Kylian Mbappé a fait d’énormes dégâts dans l’antre de l’OL. Aligné sur l’aile gauche, là où il est souvent le meilleur, l’attaquant de 22 ans a débuté son festival par un rush supersonique, conclu par un caviar pour Moise Kean. Extrêmement remuant, il a mis au supplice Mattia De Sciglio. Il ouvre la marque dans un angle fermé (15e), au terme d’un enchaînement identique à celui qu’il avait réussi contre l’Argentine lors du Mondial 2018. Avant de crucifier à nouveau Anthony Lopes sur une ouverture de quaterback réussie par Marco Verratti (52e). De quoi porter à 100 son total de buts en Ligue 1 (en 142 matchs avec Paris et Monaco). Et conforter son statut de meilleur buteur du championnat (20). Avant de demander le changement à la 70e. Sans souci majeur apparent.

Danilo en mode patron

Il a tout simplement plané sur cette rencontre. Titulaire dans l’entrejeu, aux côtés d’Idrissa Gueye, Danilo a livré une prestation impressionnante au Groupama Stadium. Toujours bien placé, solide au duel, précis dans ses transmissions, le milieu de terrain portugais s’est comporté en patron. Techniquement plus à l’aise qu’à l’accoutumée, l’ancien capitaine de Porto a même réussi quelques gestes de grande classe. Il double la mise d’une belle frappe dans la surface après une remise de la tête de Marquinhos (32e). Son deuxième but avec Paris. Déjà très bon à Manchester United (1-3) et auteur d’une entrée convaincante à Barcelone (1-4) en Ligue des champions, il confirme ses bonnes dispositions dans les gros matchs à l’extérieur.

Kean est bien rétabli

Il n’était pas là lors du triste nul face au Barça, en 8e de finale retour de Ligue des champions (1-1), ni lors de la défaite face à Nantes la semaine passée (1-2). Et ce n’est sans doute pas un hasard. Rétabli de son test positif au Covid-19, Moise Kean a retrouvé sa place dans le onze parisien. Et l’international italien a effectué un gros travail à la pointe de l’attaque. Même s’il a manqué de réussite dans ses derniers gestes, ses appels et sa générosité dans les efforts ont étaient très précieux pour le PSG.

Navas a encore dû s’employer

C’est le Parisien le plus en vue du moment. C’est à la fois inquiétant et rassurant pour Mauricio Pochettino. Mais Keylor Navas a encore sorti une prestation XXL dans ce choc de haut de tableau. Le gardien costaricain a sorti un arrêt spectaculaire face à Karl Toko-Ekambi, juste avant le deuxième but de Kylian Mbappé. Avant de réaliser une autre intervention de grande classe devant Islam Slimani, alors que Lyon poussait en fin de rencontre. Sans son taulier ganté, Paris aurait pu souffrir nettement plus dans les derniers instants. Et se faire une belle frayeur.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport