RMC Sport

Lille: Galtier avertit ses joueurs pour "éviter d'avoir une fin de saison chaotique"

Après la défaite du Losc contre Nîmes (1-2) ce dimanche en Ligue 1, Christophe Galtier a appelé ses joueurs à retrouver rapidement "certains fondamentaux" pour arrêter de perdre des points dans la course au titre.

C’est un Christophe Galtier très lucide et conscient des manques de son équipe qui s’est présenté ce dimanche en conférence de presse, après la défaite de son équipe face au Nîmes Olympique (1-2) lors de la 30e journée de Ligue 1.

"Notre qualité de jeu s’est affaiblie"

"C’est une victoire méritée pour Nîmes. Notre entame de match a été très moyenne, on a été absents dès le départ. On a été contrés, ce qui n’est pas habituel chez nous, et on a sûrement oublié certains fondamentaux. Dans le jeu, il n’y a pas eu beaucoup de réussite. On a essayé d’entreprendre, mais de manière désorganisée avec beaucoup d’approximations, ce qui a rendu un match pauvre de notre part", a reconnu le coach nordiste.

Alors qu'ils avaient l’occasion de mettre la pression sur Lyon et Paris, adversaires ce dimanche soir, ses joueurs ont raté le coche. Leur place de leader se retrouve menacée après cette contre-performance. Bougés défensivement, rarement dangereux et incapables d’amener un peu de folie dans cette rencontre, malgré les nombreux changements opérés par Galtier en seconde période, les Dogues ont sacrément déçu.

"Notre qualité de jeu s’est affaiblie : moins de précisions dans les transmissions, moins de justesse technique, moins de qualité dans la finition. Il y a beaucoup de rotation, c’est peut-être une réflexion qu’il faut mener. Il y a peut-être aussi de la fatigue ou un manque d’expérience quand on se retrouve dans une telle situation avec une grande exposition, en étant l’équipe chassée. Est-ce qu’on est capables de supporter cette pression ou est-ce qu’on peut penser que les choses vont se faire simplement parce qu’on reçoit le 17e ou le 18e du championnat ? Notre jeu a été très pauvre sur ce match", a concédé Galtier. Face à des blocs bas, il sait que son groupe doit "être plus juste techniquement". Et ne pas tomber dans une certaine facilité.

Galtier inquiet pour Botman

"On joue pour gagner, mais à vouloir gagner rapidement, on s’est désorganisé ce soir et on a été sanctionnés par l’adversaire. On est un peu trop dans la précipitation. Est-ce qu’il y a moins de lucidité à cause de la fatigue ? Sûrement. On est souvent en difficulté dans ce genre de match. On n’a peut-être pas tous les atouts pour battre différents profils d’équipes", a poursuivi Galtier. Il n’est toutefois pas question pour Lille de "tout jeter à la poubelle". "On a 63 points. On ne nous attendait pas à ce niveau. La marche est-elle trop haute ? Il reste huit matchs, on verra comment les joueurs reviennent de la coupure internationale. Il faudra aborder les matchs avec un jeu meilleur et retrouver certains fondamentaux. On n’est jamais à l’abri de catastrophes. Ce n’est une catastrophe ce soir, mais on était désunis", a insisté Galtier.

Relancé sur la course au titre, il s’est comme d'habitude montré prudent, en n’oubliant pas d’inclure Monaco (4e). "Ça va être chaud pour se battre pour le podium. Il y a quatre équipes. Est-ce qu’on est la mieux armée ? Je ne sais pas. On est sûrement celle qui a le moins d’expérience, le moins de maîtrise. On est peut-être moins armés dans tous les secteurs. On verra comment je vais récupérer mon groupe après les sélections. Il faudra retrouver les fondamentaux qui ont fait notre force pour éviter d’avoir une fin de saison chaotique", a-t-il prévenu. Il a deux semaines pour préparer le choc face au PSG programmé le 3 avril prochain au Parc des Princes. Ce sera peut-être sans Sven Botman. Le solide défenseur néerlandais est sorti en fin de match avec "une douleur musculaire" et "ça paraît assez important" selon Galtier.

RR avec JBo et AV