RMC Sport

OM: Cuisance déjà conquis par Sampaoli, "on va beaucoup plus marquer"

Buteur lors de la victoire face à Rennes (1-0) mercredi, Michaël Cuisance (21 ans) se dit déjà séduit par Jorge Sampaoli, nouvel entraîneur de l’OM dont il loue l’approche offensive.

Michaël Cuisance restera comme le premier buteur de l’ère Sampaoli à l’OM. Et personne ne pouvait vraiment s'y attendre. Prêté avec option d’achat par le Bayern depuis le début de saison, le jeune milieu de terrain (21 ans) peine à se faire une place dans le collectif marseillais. Il n’a été titulaire qu’une seule fois lors des dix derniers matchs de son équipe toutes compétitions confondues. Mais il a profité de son entrée en jeu mercredi face à Rennes (1-0) pour inscrire son premier but sous les couleurs marseillaises et offrir un premier succès au nouvel entraîneur argentin.

"C’est un soulagement, ça fait du bien, confie l’ancien Strasbourgeois au micro de Canal+. On a beaucoup de travail à faire avec le coach et le nouveau système qui va beaucoup nous aider. On va beaucoup plus attaquer et marquer, ce qui va nous mettre en confiance."

"Il aime attaquer et marquer. Qu’y a-t-il de mieux que ça?"

Après trois jours de travail avec le nouveau technicien, le milieu de terrain est déjà séduit. "C’est un coach que tout joueur aime avoir parce qu’il aime attaquer et marquer, poursuit-il. Qu’y a-t-il de mieux dans le foot que d’attaquer et marquer? C’est comme ça qu’on se fait plaisir. Ce n’est pas un travail à court terme, ça ne se met pas en place si facilement. Ça ne fait que trois jours qu’il est avec nous. Il a su nous remotiver."

Grâce à ce succès, Marseille revient à deux points de Lens, 5e. "Il ne faut pas se concentrer sur les autres, mais sur nous, prévient Cuisance, dont l’avenir sur la Canebière reste incertain. Mais Sampaoli suivra de près son évolution. "C’est un joueur que nous avons suivi et étudié avant de venir, a confié le technicien argentin en conférence de presse. Il a beaucoup de qualités. Il est actuellement lié au club par un prêt. Aujourd’hui, il est bien entré et a marqué sur une action de Luis (Henrique) depuis le côté. Pour nous, c’est un début, on a des échanges constants et quotidiens. Lui aussi réfléchit et si, avec les qualités qu'il a, il a une implication totale avec le maillot, il sera assurément plus près (de rester, ndlr)."

NC avec Florent Germain